Revue de Presse Sciences de la Vie - Novembre 2016

, Partager

Retrouvez ici une sélection d’articles issus de notre veille quotidienne aux Etats-Unis pour la période du 1er au 30 novembre 2016. Au sommaire de ce numéro : Slaire en Sciences de la Vie / Biotech / Alzheimer / Ebola / Zika / FIV / Financement NIH…

Bilan 2016 des Salaires en Sciences de la Vie
The Scientist, 1 novembre 2016
Cette année encore, les résultats de l’enquête de The Scientist montrent que les scientifiques américains sont les mieux payés au monde dans le domaine des sciences de la vie. Les universitaires américains ont notamment des salaires plus élevés que leurs homologues en Europe, en Asie, ainsi qu’en Amérique latine, où les salaires sont toujours plus bas que partout ailleurs dans le monde.

Nouvelle génération : du postdoc à la biotech
Nature, 1 novembre 2016
Alors que les chemins universitaires conventionnels deviennent de moins en moins attirants, beaucoup de jeunes biologistes choisissent de fonder leurs propres entreprises. Parallèlement, les investisseur en capital risque montrent un intérêt accru pour la science.

Nouvel espoir pour les patients Alzheimer ?
ScienceAlert, 3 novembre 2016
Un nouvelle molécule ciblant les protéines amyloïdes toxiques dans le cerveau - l’une des principales caractéristiques de la maladie d’Alzheimer - a produit des résultats prometteurs dans un petit essai clinique en termes de sécurité et pour ses capacités à soigner la maladie. Le médicament est maintenant évalué dans deux plus grands essais impliquant 3500 patients.

Epidémie Ebola : une mutation en cause ?
Scientific American, 3 novembre 2016
Deux nouvelles études américaines s’appuyant sur des données génomiques, viennent de démontrer qu’une mutation de l’ADN du virus Ebola aurait augmenté la transmissibilité du virus, expliquant ainsi la virulence de l’épidémie en Afrique de l’Ouest.

Des anticorps Protéger le foetus du virus Zika
The Scientist, 7 novembre 2016
Un anticorps monoclonal visant une protéine fabriquée par le virus Zika semble protéger les souris adultes et fœtales contre l’infection : preuve de principe qu’il est possible d’empêcher la transmission du virus Zika pendant la grossesse.

Rajeunir à l’aide de sang jeune
New Scientist, 15 novembre 2016
D’après les résultats d’une biotech californienne, le plasma sanguin de personnes jeunes rajeunirait des souris âgées, en améliorant leur mémoire, la cognition et l’activité physique.

Un boost financier pour le NIH ?
American Institute of Physics, 18 novembre 2016
Le Congrès semble vouloir adopter une importante loi sur l’innovation biomédicale cette année, qui pourrait apporter un soutien financier de plusieurs milliards de dollars aux National Institutes of Health. Une large coalition d’organisations de recherche et de groupes de patients, avaient exhorté le Congrès à adopter cette législation pour cette année.

Labellisation des produits homéopathiques
Business Insider, 18 novembre 2016
La Federal Trade Commission a officiellement déclaré que les remèdes homéopathiques doivent être tenus à la même norme que d’autres produits aux revendications similaires. Ainsi, les entreprises américaines doivent désormais avoir des preuves scientifiques fiables justifiant les bénéfices santé que leurs produits revendiquent.

Influence du régime sur les interactions hôte-microbes
The Scientist, 23 novembre 2016
Une récente étude décrit comment la flore microbienne des souris envoie des messages à une large gamme de tissus digestifs. Certaines des molécules que ces bactéries produisent influenceraient la transcription des gènes par voie épigénétique.

Échec d’un essai clinique sur l’Alzheimer
Nature, 23 novembre 2016
Un médicament, considéré comme test majeur de la principale théorie derrière la maladie d’Alzheimer, a échoué dans un vaste essai clinique de personnes souffrant de démence légère.

La cause de la déficience visuelle des astronautes enfin élucidée
Science Daily, 28 novembre 2016
D’après des travaux présentés à l’occasion du meeting annuel de la Radiological Society of North America, le trouble de la vue affectant les astronautes, qui servent de longues missions dans l’espace, est lié à des changements de volume dans le liquide cérébro-spinal, liquide qui se trouve autour du cerveau et de la moelle épinière.

Avancée de la recherche pour les FIV à trois parents
The Scientist, 30 novembre 2016
Des chercheurs de l’Oregon ont démontré que l’ADN nucléaire des œufs humains dont l’ADN mitochondrial a été muté, peut être transféré dans un œuf donneur sain sans noyau et ensuite fertilisé avec succès. Cette avancée dans la thérapie de substitution mitochondriale apporte un nouvel espoir pour les femmes portant des mutations pathogènes dans leur ADN mitochondrial.