Revue de Presse Sciences de la Vie - Mai & Juin 2017

, Partager

Retrouvez ici une sélection d’articles issus de notre veille quotidienne aux Etats-Unis pour la période du 1er Mai au 30 Juin 2017.

Le téléphone portable, un ami qui vous veut du mal
Science alert, 27 juin 2017
Cette étude par des chercheurs de l’université d’Austin montre qu’avoir son téléphone portable à proximité sans même l’utiliser diminue les capacités cognitives.

Les problèmes de surpoids et d’obésité ne sont pas prêts d’être réglés
New England Journal of Medicine, 12 juin 2017
Un article du New England Journal of Medicine dresse un état des lieux inquiétant sur l’augmentation de la prévalence de personnes atteintes de surpoids ou d’obésité et des maladies associées dans 195 pays ces 25 dernières années.

Maladies infectieuses

L’inquiétante augmentation de la prévalence de l’hépatite C aux Etats-Unis
Centers for Disease Control and Prevention, 11 mai 2017
Un rapport publié par le Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies met en lumière la très forte augmentation du nombre de cas d’Hépatite C sur le territoire américain entre 2010 et 2015.

Une faille dans la défense bactérienne
Illinois News Bureau, 10 mai 2017
Une équipe de scientifiques de l’Université de l’Illinois a réussi à identifier des molécules capables de pénétrer la paroi des bactéries à gram négatif, ouvrant ainsi la voie au développement de nouveaux antibiotiques pour ces bactéries très résistantes.

Un espoir dans la lutte contre le virus Ebola
ScienceDaily, 18 mai 2017
Un consortium de chercheurs universitaires, d’industriels et d’agences gouvernementales a permis la découverte de deux anticorps humains capables de protéger contre l’infection par les différentes espèces de virus du genre Ebola.

Une avancée dans la lutte contre le VIH
Science Magazine, 29 mai 2017
Une équipe de recherche de l’Ecole Supérieure de Santé Publique de l’Université de Pittsburgh a mis au point un nouveau test ultrasensible capable de détecter même le virus dormant.

La prévention de pandémies grâce aux outils informatiques
The Conversation, 12 juin 2017
La modélisation de protéines assistée par ordinateur peut permettre la production d’une classe d’anticorps plus efficaces pour neutraliser les antigènes et ainsi prévenir les prochaines pandémies.

Environnement

Un lien entre l’environnement et le développement de cancers ?
New Scientist, 8 mai 2017
Une étude épidémiologique démontre que l’incidence des cancers augmente en corrélation avec la dégradation de la qualité environnementale.

Un écran solaire naturel
UCSD News Center, 17 mai 2017
Une équipe de chimistes de l’Université de Californie à San Diego a réussi à créer des nanoparticules capables de reproduire la fonction des mélanosomes.

(Bio)technologie

Pour se faire du bon sang…
Harvard Gazette, 17 mai 2017
Des chercheurs du Children’s Hospital de Boston ont réussi à générer en laboratoire des cellules souches hématopoïétiques à partir de cellules souches pluripotentes. Cette découverte peut servir de point de départ pour la mise au point de traitement des maladies hématologiques.

Cellules souches et thérapie cellulaire
CEDARS-SINAI, 17 mai 2017
Des chercheurs démontrent la possibilité de combler des pertes osseuses sans greffe étudient la possibilité de traiter les maladies osseuses à l’aide d’une combinaison de thérapie cellulaire à base de cellules souches autologues, et de thérapie génique.

Un supercondensateur pour remplacer la batterie des pacemakers
UCLA Newsroom, 10 mai 2017
Grâce à l’association d’un système permettant de récolter et convertir l’énergie du corps humain (énergie thermique, cinétique) en énergie électrique et d’un supercondensateur, des scientifiques de l’Université de Californie à Los Angeles et de l’Université du Connecticut ont imaginé une alternative aux batteries classiques qui devrait augmenter la durée de vie des pacemakers.

Génétique

L’insomnie, une histoire de génétique ?
The Huffington Post, 13 juin 2017
Une étude sur plus de 100 000 personnes montre que des variants de sept gènes impliqués dans la régulation de la transcription sont corrélés au risque de développement d’insomnies.

L’hyperphagie, des causes génétiques ?
BU Today, 02 mai 2017
Une équipe de chercheurs de l’Université de Boston a identifié chez la souris un gène qui pourrait être responsable de l’hyperphagie.

Syndrome de Gilles de la Tourette et mutations géniques
UCLA Newsroom, 21 juin 2017
Une équipe internationale de scientifiques a découvert des mutations dans deux gènes impliqués dans le développement du système nerveux chez des patients atteints du syndrome de la Tourette.