Revue de Presse Sciences de la Vie - Octobre 2017

, Partager

Retrouvez ici une sélection d’articles issus de notre veille quotidienne aux Etats-Unis pour la période du 1er au 31 Octobre 2017.

Oncologie

A deux, on est toujours plus efficaces
UCLA Newsroom, 09 octobre 2017
Des chercheurs de UCLA ont testé l’action d’un couple de médicaments sur des tumeurs cérébrales chez la souris. Les résultats encourageants des études précliniques démontrent que l’erlotinib perturbe l’assimilation du glucose par les glioblastomes, les rendant ainsi vulnérables à l’action de l’idasanutlin qui va induire leur apoptose.

Le prix des traitements médicamenteux anti-cancer augmente après leur mise sur le marché
Journal of Clinical Oncology, octobre 2017
Cette étude publiée dans le Journal of Clinical Oncology s’est intéressée à l’évolution du coût de 24 médicaments injectables anti-cancer ayant obtenu leur autorisation de mise sur le marché entre 1996 et 2012. Le suivi moyen sur 8 ans a mis en évidence une augmentation moyenne de pratiquement 20% du coût des traitements.

Neurosciences

Des champignons hallucinogènes pour soigner la dépression ?
Nature, octobre 2017
L’administration de deux doses de psylocybine de 10 et 25mg, à une semaine d’intervalle, chez des patients atteints de dépression entraîne des effets antidépresseurs persistants après 5 semaines. La psylocybine est un composé psychoactif présent dans les champignons dits hallucinogènes.

Une importante découverte dans les recherches sur la schizophrénie
USC News, 17 octobre 2017
Une étude internationale utilisant des méthodes d’imagerie, menée sur plus de 4000 individus dans le monde, a permis la mise en évidence d’anomalies structurales disséminées dans toute la substance blanche du cerveau de patients atteints de schizophrénie.

Immunologie - Microbiologie

VIH : mauvaise surprise au réveil
UCLA Newsroom, 5 octobre 2017
Une collaboration de chercheurs de UCLA, Stanford et des NIH a abouti à la mise au point d’un composé synthétique dérivé de la bryostatine 1 permettant d’activer la réplication des virus dormants (qui sont responsables de la persistance à long terme de l’infection), puis d’éliminer jusqu’à 25% des cellules dormantes infectées par le VIH en 24h chez un modèle murin.

Une nouvelle cible pour les traitements anti-paludisme ?
Science, 27 octobre 2017
Une étude collaborative incluant notamment des chercheurs des NIH a mis en évidence le rôle clé joué par 2 protéines synthétisées par le parasite Plasmodium falciparum, responsable de la majorité des décès dus au paludisme dans le monde. Ces protéines interviennent dans le mécanisme d’invasion des globules rouges par le parasite et l’inhibition de leurs actions constitue une nouvelle cible thérapeutique dans les traitements anti-paludisme.

Un test de résistance aux antibiotiques à vitesse grand V
CalTech News, 4 octobre 2017
Des chercheurs du California Institute of Technology ont mis au point un test permettant de déterminer en seulement 30 minutes (contre 48h pour la méthode actuelle classique) l’éventuelle résistance de la bactérie Escherichia Coli à un antibiotique donné.

Santé Publique

L’obésité gagne encore du terrain aux Etats-Unis
CDC, octobre 2017
Une nouvelle étude par les Centers for Disease Control and Prevention dresse un état des lieux alarmant sur l’augmentation de la prévalence de l’obésité aux Etats-Unis : 40% des adultes et près de 20% des jeunes de moins de 19 ans sont obèses au sens clinique du terme.

Marijuana récréationnelle, une bonne nouvelle
The Denver Channel, 16 octobre 2017
Une nouvelle étude parue dans l’American Journal of Public Health rapporte que le nombre de décès liés à la consommation d’opioïdes dans l’état du Colorado a chuté de 6,5% depuis l’autorisation d’utilisation « récréationnelle » de la marijuana.

Faites chauffer la colle !
Science Alert, 4 octobre 2017
Une équipe internationale de chercheurs a développé une colle chirurgicale permettant de colmater des incisions en 60 secondes. Après avoir passé brillamment les tests suite à des incisions chirurgicales sur des vaisseaux sanguins chez le rat et des tissus pulmonaires chez le cochon, les essais cliniques sur l’homme sont en cours et très prometteurs, et ouvrent la voie à de nombreuses applications chirurgicales.

La régulation de l’appétit pour la perte de poids
New Scientist, 18 octobre 2017
Des chercheurs de Amgen ont trouvé une façon de stabiliser la protéine GDF15, déjà connue pour réguler l’appétit. Des injections hebdomadaires de GDF15 fusionnée à un fragment d’anticorps chez des singes obèses entraînent une perte de poids moyenne de 10% en 6 semaines.


Rédacteur :
- Raphaël Dubois, Attaché Adjoint pour la Science et la Technologie, Consulat Général de France à Los Angeles, deputy-sdv.la@ambascience-usa.org