Revue de presse Espace n°15-03

, Partager

- Politique
- International
- Défense
- Lanceurs et lancements
- Station spatiale internationale
- Sciences de l’univers
- Industrie
- Technologie

POLITIQUE

Jeb Bush veut des objectifs ambitieux pour la NASA
Space Policy Online, 15 octobre
Le candidat à la primaire républicaine, Jeb Bush, s’est exprimé sur le domaine spatial durant un meeting de campagne, le 14 octobre Il a à cette occasion appelé la NASA à poursuivre ses objectifs en travaillant avec le secteur privé et critiqué l’administration Obama d’avoir rendu les Etats-Unis dépendants de la Russie pour l’envoi d’hommes sur l’ISS. Qualifiant de « plutôt cool » le projet de colonisation de la Lune, sans toutefois exprimer de position arrêtée sur l’exploration spatiale. Il a ajouté que les partenaires privés tels « qu’Elon Musk et les autres » pouvaient apporter « de l’intensité et de la créativité au processus ».

INTERNATIONAL

La NASA et l’agence spatiale israélienne signent un accord de coopération
Space Ref, 13 octobre
La NASA et l’ISA (Isreal Space Agency) ont signé un accord portant sur la coopération spatiale dans le domaine civil le 13 octobre dernier, en marge de l’International Astronautical Congress (IAC), à Jérusalem. Ce nouvel accord cadre, décrit comme plus ambitieux que l’accord précédent signé en 1996, porte sur l’exploration et les sciences spatiales.

DEFENSE

Boeing et L’USAF signent un contrat de suivi spatial optique
Space News, 7 octobre
Le Département de la Défense (DoD) a annoncé le 30 septembre la signature d’un accord d’une valeur de 13.7 M$ entre l’US Air Force et Boeing pour la conception et l’ingénierie de systèmes d’observation électro-optique de nouvelle génération. Boeing était déjà en charge depuis 2006 des opérations et de la maintenance des deux sites dédiés à l’observation et le suivi des satellites et des débris en orbite terrestre (le Maui Space Surveillance Complex à Hawaii et le Starfire Optical Range au Nouveau Mexique).

Restrictions budgétaires en vue pour le programme météorologique du DOD
Space News, 7 octobre
Le Congrès a autorisé un budget de 40 M$ pour l’année fiscale 2016 pour le dernier satellite du programme météorologique de l’US Air Force (Defense Meteorological Satellite Program – DMSP), soit deux fois moins que la requête budgétaire de l’US Air Force. Le texte déclare que l’US Air Force ne pourra pas accéder à ces financements tant que le DoD n’aura pas mené une révision du programme et livré au Congrès un rapport démontrant en quoi ce dernier satellite remplit les exigences en matière de prévision. Le Pentagone devra donc démontrer que l’option qu’il privilégie est la moins onéreuse, en la comparant en particulier à une option intégrant l’utilisation d’un éventuel satellite opéré par un allié des Etats-Unis.

Les satellites géostationnaires du programme de surveillance de l’espace sont opérationnels
Space News, 8 octobre
L’US Air Force a annoncé le 8 octobre avoir achevé les tests de deux satellites du programme Geosynchronous Space Situational Awareness Program (GSSAP) construits par Orbital ATK et contrôlés depuis la base de Schriever (Colorado). Lancés en juillet 2014 les satellites ont été déclarés opérationnels le 29 septembre dernier. Deux autres satellites du programme GSSAP devraient être lancés en 2016.

LANCEURS ET LANCEMENTS

Le Falcon 9 de retour pour décembre
Space News, 16 octobre
SpaceX a annoncé le 16 octobre à Jérusalem, lors de l’International Astronautical Congress, que le manifeste de lancement du Falcon 9 avait été modifié. Pour sa reprise des lancements, après son échec en juin 2015, le Falcon 9 lancera en orbite mi-décembre onze petits satellites de l’entreprise Orbcomm. Le lancement en orbite de transfert géostationnaire du satellite SES-1 est désormais fixé fin décembre. Cette interversion de l’ordre de lancement des deux satellites devrait permettre à SpaceX d’effectuer lors du premier lancement, des tests complémentaires du système de ré-allumage du second étage, après le déploiement de la grappe de satellites d’Orbcomm.

La NASA attribue des contrats pour des lanceurs dédiés aux cubesats
Space News, 14 octobre
La NASA a annoncé le 14 octobre dernier qu’elle avait attribué des contrats de lancement de cubesats, à trois entreprises pour une valeur totale de 17M $. Ces contrats entrent dans le cadre du programme Venture Class Launch Service Program, conçu pour fournir un système de lancement dédié uniquement aux cubesats (en tant que charge utile principale et non en tant que compagnon de vol d’un satellite plus volumineux).
Les trois entreprises sélectionnées sont :
• Firefly System (Cedar Park – Texas), avec un contrat d’une valeur de 5.5 M$, qui prévoit un premier lancement pour mars 2018 ;
• Rocket Lab USA (Los Angeles – California), qui prévoit son premier lancement pour fin 2016 ou début 2017 ;
• Virgin Galactic (Long Beach – Californie), avec un contrat d’une valeur de 4.7 M$.
Aucune date n’étant encore prévue pour le lancement.

STATION SPATIALE INTERNATIONALE

Orbital ATK livre Cygnus au Kennedy Space Center pour l’assemblage final
Space News, 12 octobre
Orbital ATK, qui a signé un contrat avec la NASA pour l’acheminement de cargos vers l’ISS jusqu’en 2018, a annoncé le 12 octobre, avoir expédié un module de service du cargo Cygnus au Kennedy Space Center. Cette nouvelle étape ouvre la voie à l’assemblage final pour la première capsule Cygnus à destination de l’ISS, depuis l’accident d’Antarès l’année dernière. Le module fournira la propulsion, l’énergie électrique, l’avionique et la communication du cargo.
Le lancement est prévu pour le 3 décembre sur un Atlas 5.

SCIENCES DE L’UNIVERS

Le James Webb Space Telescope passe un nouveau cap
Space Flight Insider, 10 octobre
Northrop Grumman, le principal contractant pour le développement et l’intégration du James Webb Space Telescope (JWST), a annoncé avoir terminé la fabrication et l’assemblage de la structure du satellite qui positionnera le JWST jusqu’à sa destination, au second point de Lagrange (L2), à plus de 1,5 million de kilomètres de la Terre. Pour mémoire, le JWST est le fruit d’une collaboration entre la NASA, l’ESA et l’agence spatiale canadienne. Il sera lancé avec une Ariane 5 depuis Kourou.

INDUSTRIE

Inmarsat veut la pôle position sur le marché institutionnel américain
Space News, 9 octobre
L’opérateur de télécommunication Insmarsat a annoncé le 8 octobre avoir remporté deux nouveaux contrats avec la Navy. La société, qui avait déjà remporté un contrat avec la Navy, d’une valeur de 450M$ pour une durée de cinq ans, pour le programme Commercial Broadband Satellite Program Satellite Service (CSSC), ambitionne de dépasser ses concurrents SES et Intelsat dans le nombre de contrats signés avec les autorités américaines.

OneWeb nomme son nouveau PDG
Space News, 14 octobre
La société OneWeb a annoncé, le 12 octobre avoir nommé Matthew O’Connell, ancien directeur général de la société GeoEye, au poste de PDG. M. O’Connell a annoncé que sa priorité serait de superviser les derniers détails de l’accord passé avec Airbus Defence and Space pour la construction des satellites de la constellation aux Etats-Unis.
Pour rappel : L’entreprise OneWeb a pour projet de créer une constellation de 700 satellites en orbite basse, pour fournir une connexion internet mondiale à haut-débit.

OneWeb s’engage sur la question des débris orbitaux
Space News, 15 octobre
Le 15 octobre, lors de l’International Astronautical Congress, le responsable des opérations de la flotte de satellites de OneWeb a précisé la position de sa société pour réduire les risques potentiels en termes de débris orbitaux créés par la constellation de 720 satellites, dont le début de mise en orbite est prévue en 2017. Annonçant souhaiter aller au-delà des recommandations internationales, OneWeb entend notamment doter les satellites de suffisamment d’ergol pour désorbiter les satellites en fin de vie (au plus tard cinq ans après leur déclaration hors service) et inclure un dispositif mécanique qui seraient utilisables par de futurs systèmes de collecte de débris en orbite.

TECHNOLOGIE

Problème de contrôle d’attitude pour un cubesat de la NASA
Space News, 14 octobre
La NASA a annoncé le 13 octobre qu’un problème de contrôle d’attitude était survenu sur le cubesat expérimental Optical Communications and Sensor Demonstration-A (OCSD-A) construit par Aerospace Corp et lancé le 8 octobre dernier. Cette anomalie empêche le microsatellite de remplir sa mission à savoir démontrer la capacité d’un laser sur de petits satellites à fournir des communications à grand débit.
La NASA prévoit de lancer deux autres cubesats similaire (OCSD-A et B) début 2016 pour continuer ces tests avec un débit encore plus important.

Retrouvez également toutes les actualités mises en ligne par la mission pour la science et la technologie
en cliquant sur ce lien.

Ambassade de France aux Etats-Unis d’Amérique
Service spatial – Bureau du CNES