Revue de presse Espace n°15-07

, Partager

Politique
Défense
Lanceurs et lancements
Observation de la Terre
Télécommunications
Technologie

POLITIQUE

Le Sénat vote la Commercial Space Bill
Space News, 11 novembre
Le 10 novembre, le Sénat a adopté une version amendée du Commercial Space Bill, qui avait été votée par la Chambre en mai dernier. Les amendements apportés concernent notamment les points suivants :

  • extension jusqu’à septembre 2025 de l’indemnisation gouvernementale des dommages causés aux tiers, au-delà d’un montant de « perte maximale probable » (« maximum probable loss ») pour lequel les fournisseurs commerciaux de service de lancement doivent s’assurer (cette clause d’indemnisation gouvernementale arrivait jusqu’alors à échéance à 2016) ;
  • extension jusqu’en 2023 de la période dite d’apprentissage pour les vols habités commerciaux ; la réglementation en terme de sécurité qui pourrait être mise en place passée cette période, s’appuiera sur l’expérience acquise par les opérateurs de vols habités commerciaux jusqu’à cette date.
  • extension de l’autorisation donnée à la NASA d’exploiter la Station spatiale internationale au moins jusqu’en 2024 ;
  • révision des droits de propriété des ressources spatiales : "any U.S. citizen shall be entitled to any asteroid resource or space resource obtained, including the ability to own or sell that resource.” La propriété des astéroïdes, qui violerait les traités internationaux, demeure quant à elle expressément exclue.
DEFENSE

La NDAA 2016 entre les mains du président Obama
Space Policy Online, 10 novembre
La Sénat a voté la version révisée de la National Defense Authorization Act (NDAA) le 10 novembre, elle doit maintenant être validée par le président Obama.
Pour mémoire, la loi votée précédemment par les deux chambres avait essuyé un véto présidentiel au début du mois de novembre à la suite d’un désaccord portant en particulier sur des points non spécifiquement liés au secteur spatial (le cas de Guantanamo par exemple).
La NDAA aborde également la question des RD-180 et accorde en particulier la permission à ULA (United Launch Alliance) d’utiliser cinq moteurs russes supplémentaires.
Cette loi d’orientation stratégique devra être complétée par une loi d’attribution budgétaire.

Inquiétude en matière d’accès à l’espace
Space News, 10 novembre
Inquiets d’une possible lacune capacitaire en matière de lanceurs, quatorze législateurs californiens ont envoyé une lettre au Département de la Défense pour demander la révision de la décision prise par ULA d’abandonner son lanceur Delta IV et de rompre sa collaboration avec la société Aerojet Rocketdyne.

LANCEURS ET LANCEMENTS

ULA remporte un contrat de 373 M$
Space News, 16 novembre
L’US Air Force a signé un contrat d’une valeur de 373 M$ avec ULA (United Launch Alliance) pour le lancement de satellites avec deux versions modifiées des lanceurs Atlas V et Delta IV Heavy pour le National Reconnaissance Office (NRO). Ces deux lancements s’inscrivent dans le cadre du contrat Block Buil (contrat qui autorise notamment l’utilisation des moteurs russes RD-180 pour 36 lancements). Les deux lanceurs devraient être prêts pour le 30 janvier 2019.

OBSERVATION DE LA TERRE

Nouvelle constellation d’observation par imagerie radar
Space News, 9 novembre
La NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) a accordé à XpressSAR Inc. (Arlington – Virginie) une licence d’exploitation commerciale pour l’exploitation d’ici 2022 d’une constellation de quatre satellites dotés de radars à synthèse d’ouverture (SAR) permettant l’obtention de données en toutes conditions météorologiques avec une résolution de trente à moins d’un mètre.

TELECOMMUNICATIONS

ViaSat parie sur des satellites à haut débit
Space News, 10 novembre
L’opérateur de satellite ViaSat Inc. a annoncé son intention de passer prochainement commande du premier satellite de sa future constellation ViaSat-3 à couverture mondiale, constituée à terme de trois satellites à bande Ka avec un débit de l’ordre du terabit par seconde.

TECHNOLOGIE

Des moteurs imprimés en 3D ?
Space News, 11 novembre
L’US Air Force (USAF) a annoncé avoir signé un contrat d’une valeur de 545 000 $ avec la Johns Hopkins University’s Whiting School of Engineering pour étudier de nouvelles techniques de fabrication, notamment d’impression 3D pour les chambres de refroidissement des liquides des moteurs de lanceurs. Deux objectifs sont visés à l’horizon 2017 : réduire les coûts des composants des systèmes de propulsion des lanceurs et améliorer les lanceurs existants ou en créer de nouveaux plus performants.

Retrouvez également toutes les actualités mises en ligne par la mission pour la science et la technologie
en cliquant sur ce lien.

Ambassade de France aux Etats-Unis d’Amérique
Service spatial – Bureau du CNES