Revue de presse Espace n°15-10

, Partager

POLITIQUE

Cinq jours de répit pour adopter l’ensemble du budget 2016
Space Policy Online, 9 décembre
Le président du comité d’appropriation de la chambre a présenté une Continuing Resolution destinée à reporter du 11 au 16 décembre la date limite d’adoption des budgets relatifs à l’année fiscale 2016 (courant du 1er octobre 2015 au 30 septembre 2016). Les douze textes budgétaires, qui concernent notamment le DoD, la NASA et la NOAA, pourraient être regroupés en un seul projet de loi consolidé (Omnibus Bill).

INTERNATIONAL

Réhabilitation de la banque Ex-Im
Space Policy Online, 5 décembre
Après un le vote positif du Sénat, le président Obama a signé le Surface Transporation Act, qui comprend une clause réhabilitant l’agence fédérale de soutien aux exportations de produits américains à l’étranger, Export-Import Bank (Ex-Im), dont les activités avaient été suspendues le 1er juillet.
Les nouveaux membres du Conseil d’Administration devront être nommés par le président et approuvés par le Sénat.

L’Inde et le marché américain
Space Policy Online, 6 décembre
L’entreprise américaine PlanetIQ, qui prévoit le déploiement d’ici 2020 d’une constellation de dix-huit satellites, destinée à fournir des données de radio-occultation pour alimenter des modèles météorologiques sur une base commerciale, a confié à Antrix, entité commerciale liée à l’Indian Space Research Organization (ISRO), le lancement de ses deux premiers microsatellites (10 kg) fin 2016. PlanetIQ entend lancer dix satellites supplémentaires en 2017, puis six satellites ultérieurement, le choix du lanceur pour ces seize satellites n’étant pas précisé. PlanetIQ estime que sa future constellation permettra, en combinant les données obtenues par des satellites en orbite polaire, d’acquérir des données plus nombreuses et plus précises, que celles obtenues par les constellations COSMIC (Constellation Observing System for Meteorology, Ionosphere and Climate) et COSMIC-2, développées dans le cadre d’un partenariat entre la NOAA, l’US Air Force et Taïwan.

Parallèlement, le Commercial Space Transporation Advisory Committee (COMSTAC) de la Federal Aviation Administration serait en train de discuter avec Antrix sur son éventuel accès au le marché domestique spatial américain.

SECURITE ET DEFENSE

Un rôle pour la FAA dans le domaine de la surveillance de l’environnement spatial ?
Space News, 3 décembre
Selon Space News, la Maison Blanche et les membres du Congrès seraient en discussion pour donner à la Federal Aviation Administration (FAA) un rôle plus important dans la surveillance de l’environnement spatial et des collisions entre satellites commerciaux, mission jusqu’ici assurée par le Joint Operations Center (JSpOC) situé sur la base de l’Air Force, en en Californie.
Face à l’augmentation de la charge liée au suivi du trafic spatial, en particulier du fait de la multiplication des projets de constellations, et dans un contexte de budgétaire contraint, l’Air Force Space Command et l’US Strategic Command pourraient souhaiter se concentrer sur leur mission de préparation des opérations militaires spatiales en cas de conflit.
Une révision législative dans ce sens pourrait être proposée dans le cadre du renouvellement de la loi d’autorisation de l’agence (FAA), prévu en mars 2015.

LANCEURS ET LANCEMENTS

Quatrième lancement réussi pour le cargo Cygnus
Space Policy Online, 6 décembre
ULA a réussi le lancement du cargo Cygnus d’Orbital ATK avec Atlas V, le 6 décembre dernier.
Il s’agit du quatrième lancement du cargo dans le cadre du contrat que la NASA avec Orbital ATK pour l’approvisionnement de l’ISS (Commercial Resupply Services) et du premier lancement du cargo depuis l’échec au lancement de la fusée Antarès en octobre 2014, à la suite duquel Orbital ATK avait décidé d’utiliser le lanceur Atlas V d’ULA en attendant qu’Antarès soit de nouveau opérationnel. Le prochain vol avec Atlas V est prévu pour le printemps 2016 depuis Cap Canaveral.
Pour mémoire, Cygnus emporte avec lui plus de 3,5 tonnes d’équipements scientifiques et de fournitures destinés à l’équipage de l’ISS, et quittera l’ISS en janvier avec à son bord 1,5 tonnes de déchets pour se désintégrer lors de sa rentrée dans l’atmosphère.

Retour en vol imminent du Falcon 9 de SpaceX
Space Policy Online, 10 décembre et Spaceflight Insider, 2 décembre
Après l’échec en juin 2015, SpaceX a annoncé le retour en vol du Falcon 9, avec le lancement de onze satellites OG2 de la société Orbcomm le 19 décembre depuis Cap Canaveral. Cette date de lancement dépendra du résultat des tests sur les nouveaux moteurs, qui ont gagné 30 % en puissance, programmés le 16 décembre.

SpaceX compterait en outre intégrer un test de ré-atterrissage du premier étage de Falcon 9, sur le site de Cape Canaveral, lors d’un lancement en décembre.

Le 747-400, nouvelle plateforme de lancement pour Virgin Galactic
Parabolic Arc, 3 décembre
Virgin Galactic entend utiliser un avion commercial Boeing 747-400, actuellement utilisé par Virgin Atlantic sous le nom de « Cosmic Girl », comme plateforme de lancement pour son lanceur LauncherOne.

OBSERVATION DE LA TERRE

Le satellite Sentinel-1A de l’ESA n soutien à l’accomplissement de la mission SMAP ?
Space News, 27 novembre
La NASA étudie la possibilité d’utiliser les ressources du satellite Sentinel-1A de l’ESA en tandem avec son satellite SMAP (Soil Moisture Active Passive) afin de palier la défaillance du radar installé sur ce dernier.

Retrouvez également toutes les actualités mises en ligne par la mission pour la science et la technologie
en cliquant sur ce lien.

Ambassade de France aux Etats-Unis d’Amérique
Service spatial – Bureau du CNES