STIC : Le haut débit aux Etats-Unis : absence d’une réelle politique publique - Nouvelle organisation pour Microsoft

, Partager

L’édition de novembre 2005 de la revue "Science et Technologie de l’Information et de la Communication", disponible au téléchargement pdf ci-après, aborde deux thématiques du secteur des STIC aux Etats-Unis :

1- Le haut débit aux Etats-Unis : absence d’une réelle politique publique (p. 1)
L’Organisation de coopération et développement économiques (OCDE) a publié dans le courant du mois d’octobre 2005 les statistiques de pénétration du haut débit dans les pays membres de l’organisation. Ainsi, si la Corée du Sud arrive en tête de ce classement avec un taux de pénétration (nombre d’abonnés au haut débit par rapport au nombre d’habitant) de 25,5% en juin 2005, les Etats-Unis ne sont classés que 12e avec un taux de pénétration de 14,5%, la France occupant le 14e rang avec 12,8%. L’OCDE note que la technologie d’accès haut débit par le câble n’est majoritaire que dans deux pays : les Etats-Unis et le Canada. La technologie DSL apparaît ainsi fort peu développée aux Etats-Unis, avec un taux de pénétration de 5,5% (21e rang des pays en matière de pénétration de cette technologie). La mauvaise qualité des réseaux cuivrés aux Etats-Unis, le manque d’investissement de la part des opérateurs de télécommunications, l’absence d’investissement public et de programme national de développement du haut débit et l’échec des efforts du régulateur du secteur des télécommunications, la Federal Communications Commission (FCC), pour développer le marché du DSL via le dégroupage, sont autant de facteurs expliquant le retard des Etats-Unis en matière de haut débit vis-à-vis des autres pays de l’OCDE.

2- Nouvelle organisation pour Microsoft (p. 3)
Microsoft vient de publier ses derniers résultats financiers. Ainsi, grâce aux revenus tirés de son système d’exploitation Windows, la firme de Redmond a connu une hausse de 24% de son bénéfice trimestriel. En effet, le chiffre d’affaires trimestriel du géant s’établit à 9,74 milliards de dollars (contre 9,19 milliards de dollars sur la période correspondante en 2004) pour un bénéfice de 3,14 milliards de dollars (contre 2,53 milliards de dollars en 2004). Microsoft anticipe un chiffre d’affaires de 11,9 à 12 milliards de dollars pour le dernier trimestre de l’année 2005 au lieu de 12,26 milliards de dollars prévus initialement, des prévisions revues à la baisse à cause du ralentissement des ventes de sa console Xbox.
 

Publié le 2/11/2005 - 5 pages - pdf 290 Ko

Télécharger le rapport

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….