Science Breakfast - Avril 2018 - Kei Koizumi - American Association for the Advancement of Science (AAAS)

, Lire cette page en français , Partager

Kei Koizumi, senior fellow de la Société Américaine pour l’Avancement des Sciences (AAAS) s’est adressé jeudi 19 avril 2018 entre 8 heure et 10 heure au Science Diplomats Club, à l’Ambassade de France à Washington DC.

À propos de la présentation

Kei a parlé du rapport Novim “Warning Signs : Effects of Proposed Federal Funding Cuts to Environmental and Climate Research and Development Programs” qu’il a co-écrit. Ce rapport analyse l’impact potentiel du budget américain 2018 sur les investissements R & D climat et environnement. Il a présenté une mise à jour du rapport suite au budget 2018 récemment voté et suite à la proposition émise par le président Trump pour le budget 2019. Il a également discuté de l’impact plus large du budget 2018 sur la recherche scientifique et sur les coopérations scientifiques et technologiques internationales.

À propos de l’intervenant

Kei Koizumi est conseiller senior pour AAAS. Il a rejoint AAAS en février 2017 après 8 ans en tant qu’assistant du directeur pour la R & D fédérale ainsi que 8 ans passés en tant que conseiller senior à l’OSTP, le Bureau pour la Science et la Technologie de la Maison Blanche. Il y était responsable de la conduite des engagements de l’OSTP sur le budget fédéral américain, sur son allocation et sur la coordination avec le Conseil Scientifique et Technologique.

À propos d’AAAS

AAAS est la plus grande société scientifique au monde ainsi que l’éditeur de revues scientifiques de pointes via la famille de revues Science. AAAS a été créé en 1848 et a maintenant des membres dans plus de 91 pays. L’adhésion est ouverte à toute personne partageant leurs visions, notamment celle autour de l’importance des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques dans la résolution des nombreux challenges auxquels le monde fait face aujourd’hui.

À propos de l’OSTP

Le congrès a créé le Bureau pour les Politiques Scientifiques et Technologiques en 1976 avec un mandat large autour du conseil du président et des membres du comité exécutif sur les effets des sciences sur la politique intérieure et sur les affaires internationales.
La mission de l’OSTP se décompose en 3 points : en premier, fournir au bon moment au Président et à son équipe des conseils scientifiques et techniques précis, pertinents sur tous les sujets ; en deuxième, s’assurer que les politiques mises en places par la branche exécutive se basent sur des informations scientifiques fiables ; en troisième, s’assurer que le travail scientifique et technique de la branche exécutive est correctement coordonné pour maximiser les bénéfices pour la société.

Support de la présentation