Sciences physiques : Nanotechnologies et santé publique - A l’interface du nanomonde - De nouvelles cellules photovoltaïques - Du nouveau dans les semiconducteurs

, Partager

L’édition de novembre 2005 de la revue "Science Physiques", disponible au téléchargement pdf ci-après, aborde quatre thématiques du secteur des nanosciences, de la microélectronique et des matériaux aux Etats-Unis :

1- Nanotechnologies et santé publique
Le secteur dans lequel les nanotechnologies sont le plus fortement porteuses d’espoir est bien celui des sciences de la vie. Il y a déjà de nombreux exemples de résultats très prometteurs, comme dans le domaine des biocapteurs, de la médecine régénérative, de l’imagerie médicale, de la détection et du traitement de certains cancer, etc.
Ce document s’intéresse aux implications sociétales des nanotechnologies, à la concrétisation du plan "Nanotechnologie et Cancer", et à la fabrication des nanomatériaux qui serait plus "vert" que raffiner le pétrole.

2- A l’interface du nanomonde
Le développement des nanosciences nécessite la mise au point de nouveaux procédés de caractérisation pour observer et mesurer les différents phénomènes physiques à l’échelle du nanomètre. Les universités américaines investissent dans des équipements de mesure, et, de façon plus générale, c’est toute la problématique de l’interface du monde nanométrique avec le monde macroscopique qui donne lieu à de nombreux travaux.
Ce document s’intéresse à l’observation des motifs enterrés avec une résolution nanométrique, à la RMN qui élargit ses applications à la microfluidique, ainsi qu’aux éléments piézoélectriques pour activer les nanocoposants.

3- Energies vertes : de nouvelles cellules photovoltaïques et des espoirs pour la production d’hydrogène
Avec la hausse du cours du pétrole de nombreuses recherches s’intéressent à l’amélioration des panneaux solaires. Les cellules photovoltaïques traditionnelles à base de silicium sont très chères à produire ce qui a toujours limité l’intérêt de leur utilisation. De nombreux travaux sont en cours pour mettre au point des nouveaux panneaux moins chers et plus performants. La recherche pour le stockage et la production d’hydrogène est également très active.
Ce document s’intéresse à la course aux panneaux solaires organiques, aux cellules photovoltaïques à base de nanocristaux, et aux nanotubes "défectueux" pour produire de l’hydrogène.

4- Du nouveau dans les semiconducteurs
Les limites imposées par les propriétés physiques du silicium poussent les industriels à solliciter activement l’ensemble de la communauté scientifique pour la recherche de solutions alternatives à la technologie CMOS. L’utilisation de matériaux ou de propriétés physiques non exploitées jusqu’à présent, offre de nouvelles perspectives pour l’industrie des semi-conducteurs.
Ce document s’intéresse à "L’Orbitronics", aux transport d’électrons dans les molécules, et à des supercapacités compatibles avec les technologies silicium.
 

Auteurs : HERINO Roland - LEROUGE Christophe - ALLEGRE Raphaël - DELVILLE Rémi

Publié le 1/11/2005 - 11 pages - pdf 550 Ko

Télécharger le rapport

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….