Semaine d’immersion très dense pour les entrepreneurs lauréats du programme NETVA 2016

, Partager

Les lauréats 2016 du concours NETVA, organisé par le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis en partenariat avec Business France et Bpifrance, ont effectué en octobre 2016 un séjour d’immersion d’une semaine dans l’une des quatre villes nord-américaines du programme (Boston, San Francisco, Washington DC et Toronto). Ces jeunes entreprises de technologies françaises ont profité ainsi d’un programme de formation, de rencontres avec des professionnels français et américains, et de mises en situation réelles de présentation de leur entreprise, après une formation préliminaire de trois jours à Paris en juin dernier.

NETVA, un programme d’immersion accélérée dans les écosystèmes nord-américains d’innovation, et une communauté d’entrepreneurs suivis sur le long-terme.

Le programme et la préparation en France

Pour de jeunes entreprises françaises de technologies innovantes intéressées à terme par le marché américain, le programme NETVA propose une formation en France, une mise en relation avec des mentors américains, et une semaine de découverte active et in situ de l’un des quatre grands écosystèmes d’innovation (Boston, San Francisco / Silicon Valley, Washington DC, Toronto). Les candidats éligibles sont de jeunes entreprises, issues de ou adossées fortement à la recherche publique, dont les propositions de valeur innovantes n’ont pas encore atteint le stade du déploiement commercial, et qui auront à terme besoin de se développer en Amérique. Financièrement, les entreprises prennent en charge leurs déplacements et un forfait couvrant l’hébergement sur place.
Les 23 lauréats 2016, issus d’une sélection effectuée par un double jury (français en avril, américain en mai), se sont réunis à l’occasion d’un séminaire de formation du 21 au 23 juin dernier à Paris. Ces trois jours leur ont permis de suivre les premiers modules de la formation du programme (propriété intellectuelle, levée de fonds, se présenter - le pitch, stratégies d’implantation, de recrutement) et de profiter des témoignages d’entrepreneurs ayant réussi à pénétrer le marché américain dans des domaines technologiques.

Semaine d’immersion, entre cours collectifs et rendez-vous individuels

La semaine d’immersion proprement dite s’est déroulée du 17 au 21 octobre 2016, certaines entreprises profitant de leur présence aux Etats-Unis pour prendre des contacts complémentaires et rester plus longtemps. La liste des sociétés qui ont effectivement participé au programme d’immersion 2016 est présentée en fin d’article.
Le cœur de l’offre NETVA reste identique d’une année sur l’autre, basé sur un mélange équilibré entre des sessions collectives de formation (qui permettent de mutualiser les coûts, mais surtout de s’étalonner et d’engager des échanges interdisciplinaires avec les autres lauréats), des rendez-vous qualifiés et individualisés (avec des chercheurs, des prospects, des observateurs, des investisseurs, des partenaires), et des moments de rencontres avec la communauté locale des entrepreneurs de technologies. Le programme, porté par le Service pour la Science et la Technologie, implique et fait intervenir la plupart des acteurs publics français d’appui à l’entrepreneuriat innovant localement présents (Service Economique Régional, Business France, French Tech Hub, Chambre de commerce, Conseillers du Commerce Extérieur…).

Autour de ce principe partagé, les postes engagés dans le programme expérimentent chaque année quelques évolutions pouvant rentrer ultérieurement dans le corpus des bonnes pratiques. Quelques spécificités locales à noter pour l’édition 2016 :

  • Le programme proposé aux lauréats de Washington cette année s’est enrichi de deux nouveaux ateliers : un atelier sur les Ressources Humaines durant lequel les problématiques liées à l’embauche ont été largement débattues et un atelier Investissement qui a permis de dresser un panorama très complet des différentes étapes nécessaires à l’évolution des startups. A noter également les visites de plusieurs incubateurs (Loundoun county, 1776, Mtech de l’Université du Maryland).
  • Le pôle de Boston a proposé à ses lauréats des moments d’exposition devant des investisseurs (le format demo day, qui conclut souvent les sessions des accélérateurs) et en confrontation avec d’autres startups américaines (le format concours de pitchs de MassChallenge), et a renforcé la quantité et la qualité des rendez-vous personnalisés (plus de 10 rendez-vous individuels pertinents pour chaque lauréat).
  • Le pôle de San Francisco a travaillé avec un nouveau sponsor, le cabinet Nixon Peabody, profitant notamment de l’expertise de ses avocats (propriété intellectuelle, taxes, visas). La collaboration avec Stanford s’est renforcée avec une présentation de Jack Fuchs (Tech Venture Formation) et une session d’échange avec l’accélérateur StartX.
  • Le pôle de Toronto a proposé un programme plus complet pour sa deuxième édition avec, notamment les interventions du responsable du bureau « dispositif médical » de Santé Canada (ministère fédéral) et d’un expert pour la préparation personnalisée des pitch des lauréats. D’autre part, deux nouvelles sessions de networking ont été proposées : une réception réunissant la communauté d’affaire et d’innovation de Toronto, et un concours de pitch organisé en partenariat avec un incubateur local (Tract 9) au cours duquel les lauréats ont pu se mesurer aux startups canadiennes.

Les évaluations fournies par les entreprises montrent leur très grand intérêt pour le programme et soulignent l’importance de la personnalisation des rendez-vous, qui leur permettent de progresser rapidement dans la mise en place d’une stratégie pour leur développement outre-Atlantique.

Suivi des entreprises : un programme qui dure au-delà d’un voyage

Les relations établies avec les entreprises du programme ne se limitent pas à la semaine d’immersion. Dans bien des cas, les relations établies avec les mentors perdurent au-delà de la préparation de la semaine d’immersion. Certains restent dans un rôle classique de conseil, mais une relation plus poussée apparaît souvent : membre du conseil scientifique de la société, voire investisseur privé.
Le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France, en relation avec ses différents partenaires institutionnels en France, organise également une communauté des alumni du programme. Des offres concernant des opportunités en lien avec les Etats-Unis ou le développement international leur sont régulièrement proposées. Par exemple, dans un partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis en France, une quinzaine de sociétés, lauréats 2016 ou alumni du programme, ont eu ainsi l’occasion de tester leur « elevator pitch » en se présentant au CEO de Cisco, John Chambers, et à Joe Shoendorf, d’Accel Partners, à l’occasion d’une rencontre organisée par Son Excellence Mme Jane D. Hartley, Ambassadeur des Etats-Unis en France. Ils seront à nouveau invités en décembre à l’Ambassade des Etats-Unis pour participer à une discussion “The Importance of Inclusive Entrepreneurship” avec Megan Smith, Chief Technology Officer of the US et ancienne VP New Business Development chez Google.

Le programme NETVA, plébiscité par les entreprises, est basé sur des partenariats renforcés avec de nombreux acteurs institutionnels et privés, français et étrangers.
Sélection d’entreprises jeunes et de très grande qualité : en se rapprochant du MENESR et des organismes de recherche tel l’Inria, beaucoup d’entreprises sont issues de la recherche française et ont été primées dans des concours d’entreprises (sur les 23 lauréats, 17 sociétés ont gagné le concours iLab du MENESR, 6 sont issues de l’Inria).
Accompagnement sur la durée : les partenariats mis en place de longue date (Business France), ou en cours de développement (Bpifrance, Ambassade des Etats-Unis en France) permettent d’offrir aux entreprises toute la palette des services institutionnels les aidant à exporter et à se développer à l’étranger. Ces partenariats seront amenés à se développer dès 2017.

La cohorte des lauréats 2016

19 lauréats ont participé à la semaine d’immersion en Amérique du Nord de cette édition 2016 du programme NETVA :

- Washington DC :
Dreamquark (analyse de big data dans les secteurs de l’assurance), Makitoo (gestion des bugs sur les applications), Pixyl (logiciel de neuro-imagerie), Secludit (sécurisation des infrastructures informatiques)

- Boston :
Affilogic (conception d’une nouvelle génération de biothérapies ciblées), Anatoscope (création de clones numériques 3D des patients d’après imagerie médicale pour orthodontistes et orthopédistes), Auxivia (services intelligents pour améliorer la qualité de prise en charge des personnes âgées), Equisense (objets connectés pour les cavaliers et leurs chevaux), Genoskin (valorisation de la peau humaine issue de chirurgie plastique pour tester les produits pharmaceutiques, cosmétiques et chimiques), Therapixel (solution de diffusion d’images médicales)

- San Francisco :
Cyclopus (caméras 3D miniatures et mono-objectif), Instent (dispositifs médicaux implantés et communicants), Novagray (test diagnostic ayant pour objectif de personnaliser le traitement du cancer par radiothérapie), Regaind (intelligence artificielle pour le tri intelligent des collections de photos), Upmem (processeurs intégrés dans les mémoires des serveurs accélérant les applications big data), Wandercraft (exosquelette de jambes pour personnes myopathes ou paraplégiques)

- Toronto :
Tongue Laboratory (traitement curatif des troubles respiratoires du sommeil), UrbanLeaf (systèmes aquaponiques pour la production de fruits, légumes et poissons), Bonetag (dispositif connecté pour prothèses chirurgicales de genou et de hanche)


Contact et candidatures
- Pour plus d’informations et candidater à l’édition 2017 : https://www.netvafrance.com/
- Contact : contact@netvafrance.com