"Something in the way she moves" ou l’attractivité liée à une démarche séduisante

, Partager

Des études faites par des chercheurs de New York University (NYU), semblent montrer que l’attractivité des femmes repose essentiellement sur la façon dont elles se déplacent, la démarche étant jugée particulièrement séduisante lorsqu’une femme se déhanche en marchant. L’attractivité des hommes reposerait, elle, sur le mouvement de leurs épaules.

Ces conclusions se basent sur une enquête réalisée sur 700 personnes, auxquelles les chercheurs ont montré des animations de silhouettes et des vidéos de personnes normales en train de marcher. Dans certains cas, il leur était impossible de déterminer s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme. Les participants ont systématiquement trouvé que les femmes qui marchaient en se déhanchant et les hommes possédant le mouvement caractéristique des épaules étaient plus séduisants.
Ces recherches ont également confirmé l’hypothèse de la proportion idéale entre la taille et les hanches ("waist-hip ratio") à la Marilyn Monroe comme critère de séduction.

Les chercheurs ont également indiqué que ces perceptions d’attractivité et de physique idéal n’étaient valables que dans les pays occidentaux dans la période contemporaine, d’autres cultures ayant des critères bien différents d’idéal de beauté.
Cette étude est publiée dans le PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) et le journal Psychological Science.

Source :


- http://news.bbc.co.uk/2/hi/health/6444851.stm
- Johnson, K. L., Gill, S., Reichman, V., & Tassinary, L G. (in press). Swagger, sway, and sexuality : Judging sexual orientation from body motion and morphology. Journal of Personality and Social Psychology.

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.psych.nyu.edu/johnson/kerri/cv.htm
Code brève
ADIT : 41853

Rédacteur :

Elodie Sutton, assistant-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….