Sortez les joysticks pour la recherche biologique

, Partager

Au lieu d’occire des monstres galactiques terroristes et des assassins bioniques, l’amateur de jeu vidéo peut désormais contribuer à un combat réel contre d’autres ennemis mortels : les maladies et les virus. Les joueurs de FOLDIT, un jeu vidéo développé par des chercheurs de l’Université de Washington, doivent manipuler, tourner et plier des protéines pour réussir à percer les mystères des protéines humaines qui aident le corps à mener à bien d’innombrables tâches allant de la dégradation des aliments au transport de l’oxygène dans le sang et pouvant également jouer un rôle crucial dans certaines maladies ou virus.

Démonstration du jeu vidéo FOLDIT
Crédits : UWfoldit - http://fr.youtube.com/watch?v=lGYJyur4FUA


"Nous espérons changer la façon dont la science est faite et par qui elle est faite" déclare Rozan Popovic, professeur associé d’ingénierie informatique ayant participé au développement du jeu. "Notre but ultime serait que des gens normaux jouant au jeu puissent devenir candidats au Prix Nobel."

Les scientifiques passent de longues heures et dépensent beaucoup d’argent afin de mieux comprendre la forme et la fonction des protéines, c’est pourquoi les créateurs de FOLDIT espèrent que le jeu transformera des amateurs de jeu vidéo en "scientifiques de canapé" capables de participer à des découvertes sur les mystères biologiques. "On essaye d’utiliser les capacités du cerveau humain de personnes du monde entier pour faire avancer la recherche biomédicale" affirme David Baker, professeur de biochimie et membre de l’équipe ayant conçu FOLDIT.

Chaque protéine est constituée d’une chaîne d’acides aminés qui se plie dans une forme particulière idéale dans laquelle elle dépense le moins d’énergie. La communauté scientifique connaît déjà la composition génétique de beaucoup de protéines mais ne sait pas comment celles-ci s’organisent spatialement pour se structurer en ces formes complexes.

FOLDIT transforme la manipulation de protéine en une compétition sportive, les joueurs cliquant et repliant la protéine serpentoïde sur leur écran. Le but étant de condenser la protéine dans sa forme la plus compacte avec le moins de trous ou d’interstices possibles. Le moteur du jeu calcule le score à partir de cette compacité et les meilleurs scores sont étudiés de manière plus approfondie par les chercheurs de l’Université de Washington. "Trouver la structure et la forme idéale d’une protéine peut aider à comprendre ce que la protéine fait, comment elle agit et peut fournir un point de départ pour bloquer son action si elle intervient dans une maladie" conclue le professeur Barker.

Source :


- Could gamers help unlock medical mysteries ?, 12 mai 2008 - http://www.ctv.ca/servlet/ArticleNews/story/CTVNews/20080512/Foldit_project_080512/20080512?hub=Health
- Computer game’s high score could earn the Nobel Prize in medicine, 8 mai 2008 - http://uwnews.washington.edu/ni/article.asp?articleID=41558
- Digital gamers target disease, 11 mai 2008 - http://washingtontimes.com/article/20080511/NATION/35806017/1001

Pour en savoir plus, contacts :


- Le site officiel de FOLDIT : http://fold.it/portal/adobe_main/
- Le projet Folding@Home de calcul parallèle pour étudier le repliement des protéines : http://folding.stanford.edu/French/Main
- Vidéo démo du jeu : http://www.youtube.com/watch?v=lGYJyur4FUA
Code brève
ADIT : 54674

Rédacteur :

Franz Delpont deputy-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….