Soutien de 26 nouveaux projets dans le cadre du programme national de génomique des plantes

, Partager

La National Science Foundation (NSF) a annoncé le financement de 26 nouveaux projets dans le cadre du programme national de génomique des plantes, pour un montant total de 85,8 millions de dollars pour la 10ème année du Plant Genome Research Program (PGRP). En 2006, 24 projets avaient été retenus pour un montant total de 72,5 millions de dollars avec 29,4 millions de dollars supplémentaires pour le séquençage du génome du maïs. Le PGRP a été mis en place pour la première fois en 1998 dans le cadre d’une initiative nationale (Plant Genome Initiative) portée par l’Inter Agency Committee du National Science and Technology Council, réunissant notamment la NSF et l’USDA-ARS. Ce programme a comme objectif la coordination d’investissements à long terme pour la compréhension de la structure des génomes et de la fonction des gènes de plantes d’intérêt économique.

La NSF souligne l’apport des outils de génomique et des ressources en séquences développés au cours de ces dix dernières années dans le cadre de ce programme. La NSF insiste particulièrement sur le développement de nouvelles approches en biologie comparative des plantes et l’identification de gènes de régulation du développement et de la croissance des plantes en relation avec leurs conditions d’environnement (température, luminosité, maladies et insectes pathogènes, etc.).

Pour 2007, les projets retenus visent à une meilleure compréhension de la structure des génomes, au développement de la génomique fonctionnelle ainsi qu’à l’étude des interactions génotypes environnement de plantes à forte importance économique comme le maïs, le riz et le coton.

Ces 26 nouveaux projets seront financés sur une durée de 2 à 5 ans pour des montants allant de 400.000 dollars à 7,9 millions de dollars par projet.

Ce programme est structuré en trois grands volets :
- Genome-Enabled Plant Research (GEPR)
- Transferring Research From Model Systems(TRMS)
- Tools and Resources for Plant Genome Research(TRPGR)

Outre de nombreuses équipes américaines appartenant à plus de 45 universités et collèges relevant de 28 Etats différents, ces projets impliquent des équipes scientifiques hors USA, d’Asie, d’Australie et d’Europe.

James Collins, directeur adjoint pour la biologie, souligne le caractère pluridisciplinaire des projets retenus dans le cadre de cet appel d’offres qui proposent de nouvelles approches et champs de recherche à l’interface entre biologie, mathématique, informatique et ingénierie.

Source :


- http://www.ostp.gov/NSTC/html/npgi2003/index.htm
- http://www.nsf.gov/pubs/2006/nsf06581/nsf06581.htm

Rédacteur :

Odile Vilotte (odile.vilotte@paris.inra.fr) - Lila Laborde-Casterot (deputy-agro.mst@consulfrance-chciago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….