Stratégie entrepreneuriale de Moderna Therapeutics : un modèle à suivre ?

, Partager

Le Massachusetts est connu par le nombre d’établissements universitaires prestigieux, d’incubateurs de renommés et d’entreprises de biotechnologie concentrés principalement dans la région de Boston. Cette région attire aussi de plus en plus les investisseurs, les « Venture Capital » (VC), prêts à fournir des fonds aux entreprises émergentes à fortes croissances. La région favorise les partenariats et les collaborations grâce à la proximité géographique des structures scientifiques publiques et privées. Moderna Therapeutics fait partie des entreprises qui ont su exploiter l’ensemble des atouts de cette région en convainquant plusieurs VC et partenaires pour assurer leur implantation et favoriser leur développement.

Retour sur l’exceptionnelle ascension de la société bostonienne Moderna Therapeutics qui a confirmé ce mois-ci auprès de PitchBook , avoir levé 500 millions de dollars supplémentaire auprès d’un pool d’investisseurs. Moderna (initialement orthographiée ModeRNA) basée à Cambridge, a été fondée en 2010 par un Alumni de Harvard, Derrick Rossi, en vue de développer des médicaments à base d’ARN messager (ARNm) dédiés aux traitements anticancéreux et aux maladies cardiovasculaires, métaboliques et rénales. Il s’agit d’une nouvelle classe de médicaments qui permet aux cellules humaines de produire des protéines intracellulaires jouant un rôle thérapeutique voire préventif contre certaines maladies ou cancers.

Dès sa création, Moderna a été soutenue par plusieurs investisseurs tels que Merck Capital Ventures, Viking Global Investors, AstraZeneca etc. Stéphane Bancel diplômé d’Ecole Central Paris, de l’Université du Minnesota et de Harvard Business School, est CEO de Moderna depuis 2011. Il a accéléré la dynamique de croissance de la société par l’acquisition de subventions et permettant la concrétisation de plusieurs partenariats. L’année 2013 a d’ailleurs été marquée par deux accords signés respectivement avec AstraZeneca et Alexion Pharmaceuticals et par l’apport de subventions de la part de DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency). Depuis, les partenariats s’enchaînent (Karolinska Institute, Merck, Vertex) et l’acquisition de fonds devient presque une routine. Cette société ne manque pas d’ambition, sa stratégie passe aussi par le lancement de différentes filiales, toutes spécialisées dans le traitement d’une maladie (Valera orientée vers le traitement des maladies virales infectieuses ; Elpidera axée contre les maladies rares ; Capema tournée vers les vaccins anticancéreux).

Moderna a récemment annoncé ses objectifs de 2018, qui reposeront sur la continuation de plusieurs avancées cliniques, notamment le dépôt d’un nouveau vaccin anticancéreux et de nouveaux médicaments contre les maladies rares.
Moderna, pionner dans la découverte et le développement de médicaments à base d’ARNm, est l’une des plus importantes entreprises du Massachusetts, en comptant à ce jour plus de 400 employés, quatre filiales et le projet de construction, en 2018, d’une usine de formulation, de remplissage et de contrôle qualité de vaccins à base d’ARNm. CNBC a d’ailleurs classé cette entreprise, dans le Disruptor 50 de 2015, comme étant l’entreprise la plus révolutionnaire. Elle a également été classée, en 2016, comme étant le meilleur employeur dans l’industrie biopharmaceutique par Science Magazine et « Top Places to Work » par le Boston Globe.

La genèse de Moderna et son ascension fulgurante, fait d’elle un modèle de réussite.
A quand son implantation en France ?


Rédacteur
- Nadia Benallal, Attachée adjointe pour la Science et la Technologie, Consulat Général de France à Boston, deputy-inno@ambascience-usa.org

Sources
https://pitchbook.com/profiles/company/51074-47
https://pitchbook.com/news/articles/moderna-therapeutics-is-raising-500m-at-a-75b-valuation
https://www.eei-biotechfinances.com/moderna-closes-500-million-equity-financing/
http://www.sciencemag.org/employer-profile/moderna-therapeutics
http://biotechbourse.fr/biotech-moderna-entreprise-la-plus-revolutionnaire-de-2015-cnbc-disruptor-50/
http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/03/30/boston-capitale-mondiale-des-biotechs_5103251_3234.html
https://www.cnbc.com/2015/05/12/cnbc-disruptor-50.html
https://www.modernatx.com/