Succès du 100ème lancement d’Ariane 5 - Horizons 3e et Azerspace-2/Intelsat 38 sont en orbite - Un nouveau jalon historique pour l’Europe spatiale

, Read this page in English , Partager

Dans la nuit du 25 au 26 septembre 2018, Ariane 5 a parfaitement réussi sa mission depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), port spatial de l’Europe, en mettant en orbite les deux satellites de télécommunications, Horizons 3e, construit par Boeing pour le compte d’Intelsat et son partenaire SKYPerfectJSAT et Azerspace-2/Intelsat 38, construit par Space Systems Loral (SSL), pour le compte d’Azercosmos et d’Intelsat. Il s’agissait du sixième lancement de 2018 au CSG, du quatrième de l’année pour Ariane 5 et de son 100ème lancement.

D’une masse au lancement de 6,4 tonnes, Horizons 3e est le quatrième satellite issu d’une coopération entre les opérateurs SKYPerfectJSAT et Intelsat. Il a été placé en orbite pour succéder à Intelsat 805 pour compléter le réseau mondial EpicNG d’Intelsat. Il fournira des services à haut débit de nouvelle génération, avec une bande passante de 30 gigabits par seconde, pour des clients en connectivité large bande ou mobile, ou des clients gouvernementaux opérant en Asie-Pacifique et dans l’océan Pacifique. Sa durée de vie est estimée à 15 ans.

D’une masse au lancement de 3,5 tonnes, Azerspace-2/Intelsat 38 est le deuxième satellite géostationnaire placé en orbite pour Azercosmos, principal opérateur de la région sud-caucasienne. Ce satellite de télécommunications permettra de répondre à la demande croissante en services de télédiffusion directe (DTH) et en services de télécommunications à haut débit pour les besoins gouvernementaux et privés. Il étendra la capacité offerte par Azerspace-1 en élargissant sa zone de couverture et les services fournis par Azercosmos à ses clients, en Europe, en Asie centrale, en Asie du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique sub-saharienne. Sa durée de vie est estimée à 15 ans.

Les satellites Horizons 3e et Azerspace-2/Intelsat 38 sont respectivement les 206ème et 207ème satellites mis en orbite par Ariane 5.

À l’occasion de ce jalon historique pour l’Europe spatiale, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « Ce 100ème lancement d’Ariane 5 confirme la place éminente occupée par l’Europe pour la mise en orbite de satellites, grâce à la fiabilité et à la disponibilité de ses lanceurs. Le succès de ce jour démontre une fois encore l’excellence du Centre Spatial Guyanais et confirme son rang de base spatiale la plus efficace du monde. Je félicite et je remercie toutes les équipes impliquées dans cette réussite pour leur professionnalisme et leur savoir-faire, celles de l’ESA, d’Arianespace, d’ArianeGroup, d’Intelsat, de SKYPerfectJSAT et d’Azercosmos. Et bien sûr, je veux saluer l’excellence des ingénieurs du CNES, qui ont conçu et développé Ariane 5, grâce auquel l’Europe est devenue la deuxième puissance spatiale du monde ! »