Succès du 10ème lancement de Vega : Mise en orbite réussie des satellites Venµs et OPTSAT-3000

, Read this page in English , Partager

Mardi 1er août, Vega, lancé au Centre Spatial Guyanais (CSG), port spatial de l’Europe, a parfaitement réussi sa mission en mettant en orbite les satellites Venµs et OPTSAT-3000. Ce lancement, effectué d’une part, pour le compte du CNES et de l’ISA (Israel Space Agency) et d’autre part, pour celui du Ministère de la défense italien, était le huitième lancement de 2017 au CSG et le 10ème lancement de Vega, qui réalise ainsi sa septième mission au profit de l’observation de la Terre.

Alors que les enjeux climatiques sont de plus en plus présents, le CNES continue d’œuvrer à la conception d’outils permettant d’observer l’évolution du climat. Développé conjointement avec l’Israel Space Agency (ISA) et l’Israel Aerospace Industries (IAI), le satellite Venµs, dédié à l’observation de la végétation, est un projet à la pointe de l’innovation. Grâce à une observation multi-spectrale à haute résolution spatiale (cinq mètres) et haute fréquence temporelle (deux jours) de 110 sites scientifiques, Venµs va apporter une moisson de données qui bénéficieront aux scientifiques et à toute la communauté spatiale internationale. Pour le CNES, travailler avec Israël sur un projet aussi ambitieux était une réelle opportunité de mettre en symbiose des ingénieurs et des scientifiques du meilleur niveau mondial. Parmi les nombreux objectifs poursuivis, la surveillance de la surface de la Terre, l’étude des interactions avec les activités humaines, la validation de modèles basés sur les écosystèmes naturels et cultivés ou l’amélioration de modèles dédiés au cycle du carbone. Les données de Venµs seront utilisées pour améliorer les cartes de couverture des terres et pour suivre l’évolution de leur surface afin d’améliorer les scénarios de prévision climatique.

A l’issue de ce nouveau succès, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, rappelant le rôle majeur de Venµs dans la lutte contre le changement climatique et l’engagement de la France au plus haut niveau dans ce domaine, s’est réjoui de ce 10ème lancement parfait de Vega, qui met les quatre centres du CNES à l’honneur. Le Centre Spatial Guyanais, qui, avec ce 8ème lancement de 2017, confirme qu’il est la base de lancement la plus efficace du monde. La Direction des Lanceurs, qui a joué un rôle majeur dans le développement de Vega. Le Centre Spatial de Toulouse, qui avec les partenaires israéliens, a conçu et développé Venµs. Le Siège du CNES à piloté la coopération avec Israël, l’une des coopérations les plus emblématiques et les plus réussies.