Succès inattendu pour les "Challenge Grants" des NIH : plus de 21.000 candidatures reçues

, Partager

Les "National Institute of Health" (NIH) [1] ont reçu plus de 21.000 candidatures pour les bourses "Challenge Grants in Health and Science Research", un programme de financement de la recherche mis en place grâce au plan de stimulation de l’économie de l’administration Obama. C’est un succès pour ce programme de subventions qui a surpris les membres du "Center for Scientific Review" qui devront faire appel à plus de 18.000 examinateurs, pour faire face à ce raz-de-marée de candidatures.

Le programme de subvention "Challenge Grants in Health and Science Research" est financé, dans le cadre de l’"American Recovery and Reinvestment Act" (ARRA) [2], à hauteur de 200 millions de dollars par le "NIH Office of the Director" [3]. Destinés à stimuler de nouveaux domaines de recherche, apporter des moyens financiers pour la recherche dans l’ensemble des collectivités du pays, permettre à de nouveaux candidats de s’engager dans la recherche scientifique académique, les "Challenge Grants" permettront de subventionner 200 projets de recherche. Les NIH ont identifié une série de quinze domaines scientifiques qui concernent des domaines de connaissances sous-étudiés, des nouvelles technologies, des productions de données ou des nouvelles méthodes de recherche. Ces domaines prioritaires concernent notamment la bioéthique, la science translationnelle, la génomique, les disparités de santé, le renforcement des essais cliniques, la médecine régénérative, les changements comportementaux et la prévention.

La date limite de dépôt pour les "Challenge Grants" était le 27 avril 2009. Plus de 21.000 candidatures ont été reçues. Ce nombre est qualifié d’"extraordinaire" par Antonio Scarpa, directeur du "Center for Scientific Review (CSR) [4] qui est chargé de vérifier la conformité des candidatures et d’examiner les dossiers. "Le nombre important de candidatures pose actuellement un problème de logistique", explique le Dr Scarpa. En effet, "il faut environ 12 heures à trois examinateurs pour évaluer un seul dossier". "C’est inquiétant pour le futur, car environ 99% des candidatures seront refusées, et beaucoup seront soumises à nouveau plus tard. Ce n’est pas soutenable", conclut-il. Le nombre d’examinateurs a donc été augmenté pour faire face à l’afflux inattendu de candidatures. Ainsi, 18.000 scientifiques seront impliqués dans la phase d’évaluation des dossiers. Rappelons qu’en 2008, les NIH ont examiné 77.000 candidatures pour des bourses de financement, avec l’aide de 16.000 relecteurs. Cette année, en intégrant le financement ARRA, les NIH s’attendent à employer 40.000 examinateurs qui étudieront 115.000 candidatures. Les résultats des "Challenge Grants" seront publiés le 30 septembre 2009.

Le Président Obama et le vice-Président Biden considèrent que la recherche scientifique financée par l’état fédéral doit jouer un rôle important dans les avancées scientifiques et technologiques, dans les laboratoires mais également à un stade plus précoce dans les salles de classe. Le nombre important de soumissions de dossiers "Challenge Grants" est un signe positif qui va dans le sens des attentes de l’administration Obama de lever le voile sur "l’énorme potentiel inexploité de la recherche biomédicale", explique Lawrence A. Tabak, assistante principale du directeur des NIH.

Pour Raynard S. Kington, directeur par intérim des NIH, "c’est une période très excitante pour la recherche biomédicale et pour les NIH. Nous avons lancé le programme "Challenge Grants" et avons reçu de la part de la communauté scientifique la plus grande réponse de notre histoire, en terme de candidatures et d’assistance pour le processus d’examens des dossiers. Grâce au "Challenge Grants", les NIH vont investir dans une recherche ciblée de grande qualité qui aura un impact sur la croissance économique et la santé humaine".

"Ce type de subvention et d’autres investissements, dans le cadre du plan de redressement de l’économie, renforcera la communauté scientifique et aidera l’économie américaine à croître à mesure que nous créerons de nouveaux emplois, investiront dans de nouveaux laboratoires, bâtiments et équipements", conclut Kathleen Sebelius, Secrétaire des Services de Santé ("Health and Human Services").

[1] Les National Institutes of Health (NIH) constituent le plus grand centre de recherche biomédicale dans le monde, avec 27 Instituts et Centres de Recherche et plus de 18.000 employés, dont 6.500 scientifiques. Sur un budget de 29.7 milliards de dollars en 2009, hors plan de relance de 10.4 milliards de dollars, seulement 10% sert à financer les projets intra-muros des chercheurs du campus de Bethesda. Plus de 80% du budget est alloué auprès de 3.000 institutions afin de financer les projets de recherche de plus de 300.000 chercheurs à travers le monde.

[2] Le Budget des NIH pour l’année fiscale 2009 est de 29.7 milliards de dollars, auxquels s’ajoute une enveloppe de 10.4 milliards de dollars provenant du plan de stimulation de l’économie ("American Recovery and Reinvestment Act" (ARRA)).
Les 10.4 milliards de dollars du plan ARRA se répartissent de la manière suivante :
- 1.3 milliards de dollars sont alloués au "National Center for Research Resources"
- 8.3 milliards de dollars sont attribués aux NIH et distribués à travers l’"Office of the Director", les Instituts et les Centres des NIH, et le Fond Commun de financement de la recherche biomédicale (Common Fund for the support of biomedical research)
- 800 millions de dollars sont distribués par l’"Office of the Director" pour financer des "challenges" spécifiques et des priorités scientifiques dans les Instituts et les Centres
- 500 millions de dollars sont affectés à la construction, l’amélioration, et la réparation du campus NIH.

[3] L’Office of the Director, le bureau central des NIH, est responsable du cadrage de la politique des NIH, qui incluent 27 Instituts et Centres. Cela implique la planification, la gestion, et la coordination des programmes et activités de tous les composants des NIH. L’Office of the Director inclut également les bureaux des programmes responsables de la stimulation de domaines spécifiques de la recherche à travers les NIH.

[4] Le Center for Scientific Review organise les comités qui évaluent la majorité des candidatures pour des subventions soumises aux NIH. Le CSR récolte également les candidatures pour les bourses des NIH et le Public Health Service, soit environ 80.000 par an, et les attribuent aux instituts, centres et agences de santé appropriés. La mission première du CSR est de s’assurer que les candidatures reçoivent un avis juste, indépendant et expert le plus rapidement possible.

Source :


- "NIH Receives 20,000 Applications for Challenge Grants Through the Recovery Act" - NIH News - 08/06/2009 - http://www.nih.gov/news/health/jun2009/od-08.htm
- "NIH Is Deluged With 21,000 Grant Applications for Stimulus Funds" - The Chronicle of Higher Education - Paul Basken - 09/06/2009 - http://chronicle.com/daily/2009/06/19650n.htm
- "2009 donne des ailes à la recherche"- Estelle Bouzat - BE Etats-Unis numéro 159 - 27/03/2009 - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58421.htm
- "Congress Finalizes Omnibus Budget for FY2009 Increases Across All Major R&D Agencies" - AAAS - 25/03/2009 - http://www.aaas.org/spp/rd/omnibus09.htm
- "Final Stimulus Bill Provides $21.5 Billion for Federal R&D" - AAAS - 16/02/2009 - http://www.aaas.org/spp/rd/stim09c.htm
- "National Institutes of Health : Budget, Implementation of Recovery Act, and National Children’s Study Hearing" - Témoignage du Dr. Raynard Kington, Directeur par intérim des NIH - 26/03/2009 - http://appropriations.house.gov/Witness_testimony/LHHS/Raynard_Kington_03_26_09.pdf

Pour en savoir plus, contacts :


- Le site des "NIH Challenge Grants in Health and Science Research (RC1)" : http://grants.nih.gov/grants/funding/challenge_award/
- Le site des "National Institute of Health" (NIH) : http://www.nih.gov/
- Le site du "Center for Scientific Review" : http://cms.csr.nih.gov/
- Le site de l’"Office of the Director" : http://www.nih.gov/icd/od/
- Le site de l’"American Recovery and Reinvestment Act" (ARRA) : http://www.recovery.gov/
Code brève
ADIT : 59490

Rédacteur :

Alexandre Touvat, deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….