Symposiums du Moores Cancer Center de La Jolla : une vitrine des partenariats entre académie et entreprises pharmaceutiques

, Read this page in English , Partager

Le Moores Cancer Center est le « comprehensive cancer center » de San Diego. Ses symposiums annuels réunissent à parité des orateurs du monde académique et issus de biotech ou big pharmas, ainsi que des représentants d’associations de patients.

Pour la 13ème année consécutive, le « Industry/Academia Translational Oncology Symposium » (février 2017) a mis l’accent sur les partenariats entre les secteurs académique et industriel, notamment dans le domaine des essais thérapeutiques. Ce type d’action est très important pour la recherche clinique et a joué un rôle important pour la mise en place du programme accéléré d’autorisation de mise sur le marché de médicaments sous le label « breakthrough therapy designation » en 2012 [1]. Dans celui-ci, la réponse de la Food and Drug Administration intervient en moins de 60 jours, contre 150 jours pour les procédures accélérées d’autorisation de mise sur le marché en France. Un programme similaire a été lancé en 2016 par l’Agence Européenne du Médicament sous le nom de PRIME (Priority Medicines), avec des décisions rendues en moins de 40 jours [2].

A l’occasion de cette rencontre public/privé, Sandra Horning, Executive Vice President chez Roche/Genentech a présenté le lancement récent (novembre 2016) d’une nouvelle initiative : le réseau imCORE sur l’immunothérapie des cancers [3]. Financé à hauteur de 100 millions de francs suisses, celui-ci réunit des chercheurs de Roche/Genentech et de 21 institutions académiques internationales, dont 2 centres français (Centre Léon Bérard à Lyon, et Oncopole de Toulouse). Leurs collaborations ont pour but d’accélérer le développement de nouveaux traitements en immunothérapie du cancer.


Rédacteur :
- Jean Rosenbaum, Attaché pour la Science et la Technology, Los Angeles, attache-sdv.la@ambascience-usa.org