Synthèse en continu de microparticules par photopolymérisation

, Partager

Une équipe du MIT a mis au point un dispositif de lithographie qui permet de synthétiser en continu des microparticules de polymères de quasiment n’importe quelle forme. Le principe de base est la photo-polymérisation qui consiste à projeter un faisceau lumineux ultraviolet sur une solution contenant des monomères et des photo-initiateurs. Sous l’action de la lumière les monomères sont instantanément pontés entre eux et forment un polymère solide. En utilisant les techniques de photolithographie, il est possible de projeter avec un cache n’importe quelle forme bidimensionnelle sur la solution. La principale innovation des chercheurs du MIT est de travailler avec une solution de monomère en régime d’écoulement laminaire dans un dispositif microfluidique. Le faisceau ultraviolet est flashé par intermittence sur la solution en mouvement. Le motif du cache est donc imprimé répétitivement sur le flot de la solution pour former jusqu’à 100.000 particules par heure avec le dispositif actuel. C’est ainsi un processus continu permettant de produire en série une grande quantité d’objets identiques, que l’équipe a utilisé à titre de démonstration pour synthétiser en milliers d’exemplaires les initiales M, I et T de leur institut aux dimensions de l’ordre de 50 micro-m. Les chercheurs affirment aussi pouvoir contrôler par cette méthode certaines propriétés chimiques des particules comme l’hydrophobie ou l’hydrophilie. La fabrication sur mesure et en masse de particules pourrait trouver des applications dans le domaine biomédical, dans les cosmétiques ou comme briques de base pour la mise au point de nouveaux matériaux.

Source :

MIT - http://web.mit.edu/newsoffice/2006/microparticles.html

Rédacteur :

Rémi Delville, science@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….