Témoignage d’une lauréate Chateaubriand, invitée en marge du One Planet Summit dans le cadre de l’initiative « Make Our Planet Great Again »

, Read this page in English , Partager

Suite à l’annonce du retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris par le Président américain le 1er juin, le Président de la République française, Emmanuel Macron, a invité les étudiants et chercheurs travaillant sur le changement climatique à rejoindre la France pour y poursuivre leurs recherches, dans le cadre de l’appel « Make Our Planet Great Again ». Au total, ce sont plus de 1 800 candidatures formelles qui ont été reçues de chercheurs et d’étudiants du monde entier, intéressés par un séjour de courte ou longue durée, une collaboration ou un doctorat en France. Parmi ces candidatures, un peu plus de 1 000 proviennent des Etats-Unis.

En France, le CNRS et l’Agence nationale de la recherche ont traité les candidatures pour des séjours de recherche de longue durée. Lors de la première vague de sélection, 18 projets de haut niveau ont été retenus par un jury international, dont 13 émanant de chercheurs américains. Les lauréats viendront s’installer en France au cours des prochains mois. Aux Etats-Unis, l’Ambassade de France à Washington traite les candidatures pour des séjours de recherche de courte durée, des doctorats et des post-doctorats, et des collaborations avec des laboratoires français. L’Ambassade mobilise ses programmes de collaboration et de mobilité existants afin de soutenir les projets des candidats dans les trois domaines cibles de l’appel (sciences de la terre et de l’univers, transition énergétique, changement climatique et développement durable) grâce à l’apport d’un financement complémentaire dédié.

Theresa Oehmke fait partie des doctorants américains qui se sont portés candidats sur la plateforme makeourplanetgreatagain.fr. Cette doctorante en Environmental Engineering à UC Berkeley est lauréate du programme de bourses Chateaubriand géré par l’Ambassade. Grâce à ce programme, elle a pu rejoindre un laboratoire marseillais en septembre 2017 pour 8 mois : l’Institut de Recherche sur les Phénomènes Hors Équilibre (l’IRPHÉ, unité mixte de recherche d’Aix-Marseille Université, du CNRS et de l’École Centrale Marseille). Theresa y effectue des recherches sur la modélisation de la dynamique de particules pour comprendre le comportement et l’évolution d’organismes aquatiques tels que le plancton, soumis à de fortes turbulences, liées notamment aux évènements extrêmes qui risquent de s’accroître avec le changement climatique. Grâce aux financements additionnels débloqués dans le cadre de « Make Our Planet Great Again », elle aura l’opportunité de prolonger son séjour en France.

Deux ans après l’Accord de Paris, le One Planet Summit a été organisé à Paris le 12 décembre 2017 pour répondre à l’urgence climatique en rassemblant leaders internationaux et société civile. C’est en marge de ce sommet, lors de l’événement Tech For Planet organisé à Station F le 11 décembre, que le Président de la République française a accueilli sur scène les 18 chercheurs longue durée sélectionnés ainsi que Theresa Oehmke.

 

Retrouvez la vidéo de présentation réalisée par Theresa Oehmke à l’occasion de sa participation au sommet :

 

Retrouvez l’interview de Theresa Oehmke par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères :

 

  • Vous êtes en doctorat dans une université américaine ? Candidatez au programme Chateaubriand pour effectuer un stage de recherche de 4 à 9 mois en France en bénéficiant des bourses additionnelles « Make Our Planet Great Again » : https://www.chateaubriand-fellowship.org/ (l’appel à candidatures est ouvert jusqu’à mi-janvier)
  • Vous êtes chercheur dans une université américaine et souhaitez initier un projet de recherche en collaboration avec une équipe française ? Candidatez au fond Thomas Jefferson et bénéficiez des financements supplémentaires « Make Our Planet Great Again » : http://face-foundation.org/thomas-jefferson-fund/index.html (l’appel à candidatures ouvrira mi-janvier)
  • Pour toute question : deputy-ntics@ambascience-usa.org