Tendance de fond ? Développer les apports de fonds du privé pour financer la recherche

, Partager

Par la voix de son directeur, Herb Schorr, Information Sciences Institute (ISI) de l’Université de Sud Californie a indiqué vouloir développer les apports du privés pour financer ses recherches. Le budget de l’ISI, 70 millions de dollars (les chercheurs sont formellement salariés de l’université), résulte essentiellement, à plus de 80%, des contrats fédéraux. Schorr voudrait développer les partenariats avec le privé, pour suivre le modèle de SRI International (Menlo Park) et en approcher la taille. Cette initiative est loin d’être isolée, cependant les statistiques rendues publiques par la NSF cet automne (voir BE Etats-Unis 1, Doublement des dépenses de R&D dans les universités américaines depuis dix ans, http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/029/29566.htm) concluaient plutôt à une poursuite du tassement global de la part du financement privé dans le financement de la R&D des universités.

Source :

USC Research Institute Sees Growth in Corporate Projects - http://www.latimes.com/business/la-fi-golden16feb16,1,1771716.column?coll=la-utilities-business&ctrack=1&cset=true

Rédacteur :

Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….