Trois scientifiques français nommés à l’Académie des Sciences américaine

, Read this page in English , Partager

Les chercheurs français Christine Petit (Collège de France, Institut Pasteur), Jean Jouzel (CEA) et Claire Voisin (Collège de France, CNRS) ont été nommés à l’Académie des Sciences américaine en qualité d’associés étrangers [1]. Ils font partie des 21 scientifiques étrangers élus cette année au sein de la prestigieuse assemblée, en reconnaissance de leur contribution majeure à la recherche scientifique.

Etablie par un acte du Congrès signé par le président Lincoln en 1893, l’Académie des Sciences américaine (National Academy of Sciences – NAS) est une société privée à but non lucratif dédiée à l’avancement des sciences, et qui a un rôle d’expertise auprès du gouvernement sur les questions de science et technologie.

Associée à ses deux consoeurs d’ingéniérie et de médecine au sein du groupement des Académies des sciences, ces trois académies s’appuient sur leurs membres, sur des scientifiques extérieurs bénévoles ainsi que sur leur personnel (plus de 1 100 employés [2]) pour mener à bien ces expertises, commandées et financées en majorité par le gouvernement (chiffre d’affaires de 284 millions de dollars en 2014, provenant à 80% des différents ministères [3]). Les membres et les scientifiques extérieurs ne sont pas rémunérés pour leurs activités d’expertise.

Les activités des académies sont coordonnées par l’American Research Council, le bras administratif de ces structures, et comprennent l’organisation de workshops sur des questions scientifiques d’actualité (comme le Gene Editing Summit sur l’édition du génome humain en décembre dernier à Washington), la publication sur le site nap.edu des rapports d’expertise (environ 200 par an, accessibles gratuitement au format électronique), l’édition du prestigieux journal scientifique multidisciplinaire PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences), ainsi que l’animation d’activités de médiation scientifique à destination du grand public et l’attribution de bourses et de prix d’excellence.

Les trois chercheurs français nommés siègeront ainsi dès l’année prochaine parmi les 2 291 membres actifs américains et les 465 associés étrangers (dont 34 français) de cette prestigieuse académie des sciences.

JPEG - 81.3 ko

Christine Petit est une spécialiste de la génétique humaine. Professeur à l’Institut Pasteur depuis 1996, elle y dirige l’unité Génétique et Physiologie de l’Audition. Elle a eu un rôle pionnier dans la découverte des gènes impliqués dans les handicaps sensoriels humains, en particulier les atteintes de l’audition. Elle est titulaire depuis 2002 de la chaire Génétique et physiologie cellulaire au Collège de France. Ses recherches ont été récompensées par de nombreux prix : le Grand Prix INSERM de la recherche médicale en 2007, le Prix L’Oréal-UNESCO for women in Science en 2004, et elle est membre depuis 2002 de l’Académie des sciences française.

JPEG - 36.2 ko

Jean Jouzel est un expert international du climat. Chercheur émérite au CEA (Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement CEA-CNRS-UVSQ), Jean Jouzel est l’ancien vice-président du Groupement International Expert sur le Climat (GIEC) et co-récipiendaire du prix Nobel de la paix en 2007. En 2002, il a reçu la médaille d’or du CNRS, conjointement avec Claude Lorius pour ses travaux d’analyse des glaces de l’Antarctique et du Groenland qui ont permis d’avancer dans la reconstitution des climats du passé. En 2012, il a reçu le Prix de la Fondation Albert II de Monaco et le Prix Vetlesen, considéré comme le « Nobel des Sciences de la Terre et de l’Univers ».

JPEG - 16.4 ko

Claire Voisin est mathématicienne, directrice de Recherche du CNRS à l’Institut de Mathématiques de Jussieu. Elle est titulaire depuis juin 2016, de la nouvelle chaire de mathématiques Géométrie algébrique au Collège de France. Ses recherches portent sur la géométrie algébrique en particulier sur les structures de Hodge, la symétrie miroir et la géométrie complexe kählérienne. Ses travaux ont été récompensés par de nombreux prix, notamment les médailles de bronze (1988) et d’argent (2006) du CNRS et les prix internationaux Ruth Lyttle Satter en 2007 et le Clay Research Award en 2008. Claire Voisin est membre de l’académie des sciences française depuis 2010.

Cette nomination de trois chercheurs français parmi les 21 nominations d’associés étrangers souligne ainsi le dynamisme de la recherche française ainsi que son rayonnement à l’international.


Rédacteur :
- Flora Plessier, Attachée adjointe pour la Science et la Technologie, Atlanta : deputy-univ@ambascience-usa.org