TrustInSoft, une pointure française de la cybersécurité reconnue par le NIST

, Partager

Fondée par des chercheurs exploitant la technologie Frama-C [1] de l’Institut CEA LIST et de l’INRIA, la startup TrustInSoft [2] a reçu les honneurs de la part du NIST, ce vendredi 14 mars dernier.



Cybersécurité
Crédits : TLFurrer


Le NIST, Institut National des Normes et de la Technologie [3], est un organisme gouvernemental placé sous la direction du Ministère du Commerce américain (Department of Commerce). Il est né à la fin du XIXe siècle afin de répondre aux besoins nationaux et internationaux de normalisation des poids et mesures. L’agence a été établie officiellement en 1901 et couvre actuellement un vaste champ de domaines technologiques, des mathématiques aux technologies de l’information, en passant par l’énergie ou la chimie. Grâce à une forte collaboration entre le secteur public et privé, le NIST développe des normes, des recommandations et des outils/procédés métrologiques reconnus dans le monde entier.

C’est dans ce cadre que le NIST a mis en place un concours d’expérimentations sur les outils d’analyse statique permettant la détection des failles de sécurité dans les codes sources des programmes [4]. Ce concours offre la possibilité à toute entreprise du domaine de la sécurité des programmes de mettre à l’épreuve ses outils via une procédure rigoureuse mise en place à cette occasion par le NIST. Cette année, une nouvelle catégorie a été introduite autour du critère d’analyse de fiabilité "Ockham". Ce critère est destiné à tester et finalement valider les outils qui ne reportent -théoriquement- aucun résultats incorrects.

A l’issue du concours, la technologie Frama-C a ainsi pu prouver sa conformité au critère Ockham et par la même occasion se démarquer de tous ses concurrents en étant l’unique technologie à satisfaire ce critère. Une double récompense et une reconnaissance internationale pour la startup TrustInSoft, créée il y a tout juste un an, qui se base principalement sur la technologie Frama-C. L’entreprise prouve ainsi la fiabilité de ses produits dans le domaine de la cybersécurité. TrustInSoft semble de même se rapprocher encore un peu plus des marchés américains après avoir été l’une des 12 entreprises lauréates du concours NETVA [5] en 2013.

Sources :


- [4] "SATE V Ockham Soud Analysis Criteria" - NIST - 19/03/2014 - http://samate.nist.gov/SATE5OckhamCriteria.html
- "Frama-C technology meets NIST high assurance standards" - TrustInSoft - 17/03/2014 - http://trust-in-soft.com/resources/nist_sate_v_ockham/
- "Static Analysis Tool Exposition (SATE) V" - NIST - 19/03/2014 - http://samate.nist.gov/SATE.html
- "What’s It Like to Startup In France Versus DC ? One French Startup Founder Explains" - Uberstories - 28/10/2013 - http://uberstories.com/whats-it-like-to-startup-in-france-versus-dc-one-french-startup-founder-explains/

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] Site internet de l’analyser de logiciel Frama-C : http://frama-c.com/
- [2] Site internet de l’entreprise TrustInSoft : http://trust-in-soft.com/
- [3] NIST - National Institute of Standards and Technology : http://www.nist.gov/
- [5] "NETVA France" - Embassy of France in the US - 19/03/2014 - http://samate.nist.gov/SATE5OckhamCriteria.html
Code brève
ADIT : 75482

Rédacteurs :


- Thomas Debacker (deputy-ntics@ambascience-usa.org) ;
- Suivre le secteur Nouvelles Technologies de l’Information, Communication, Sécurité sur twitter @MST_USA_NTICS ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….