UC Berkeley et Nokia ont lancé un nouveau logiciel de contrôle du trafic

, Partager

UC Berkeley en collaboration avec Nokia a lancé le 10 novembre à minuit le projet "Mobile Millenium". Téléchargeable gratuitement à l’adresse suivante traffic.berkeley.edu, un logiciel permet d’obtenir en temps réel un état de la circulation via son téléphone portable. Il est compatible avec la plupart des portables, Nokia ou non, utilisant la technologie GPS et opérant sur les réseaux GSM comme AT&T et T-Mobile. Une liste des portables compatibles est disponible sur Internet et sera mise à jour régulièrement.

Ce projet est né d’un partenariat entre Nokia, UC Berkeley et le California Center for Innovative Transportation (CCIT). Il s’inscrit dans une politique actuelle d’amélioration des transports et de la circulation en Californie, et par la même occasion de réduction des problèmes de pollution. Soutenu financièrement par l’U.S. Department of Transportation (SafeTrip-21 Initiative) et par le California Department of Transportation, les fonds reçus s’élèvent à 12.4 millions de dollars.

La nouveauté de ce système est que toutes les informations reçues sont gardées privées et ne peuvent être utilisées par exemple pour localiser un utilisateur. En effet, il repose sur la technologie "Virtual Trip Lines" qui permet d’envoyer anonymement la vitesse et la localisation du véhicule via le téléphone. Grâce aux données ainsi collectées et aux algorithmes puissants développés par les chercheurs, des modèles de trafic peuvent être construits, puis rendus accessibles au public. Par ailleurs, selon Randell Iwasaki, vice-directeur de Caltrans, "cette technologie a le potentiel d’apporter une meilleure qualité de couverture pour un plus grand nombre de zones".

La première phase du projet, correspondant au premier mois après le lancement, se focalisera sur les utilisateurs du "smart phone" conduisants entre la Baie de San Francisco et le lac Tahoe. Tous les résidents de la baie, équipés d’un smart phone ou d’un accès à Internet pourront alors recevoir les informations sur le trafic. Les autoroutes bénéficieront en premier des mises à jour, puis les routes de moindre importance seront introduites petit à petit dans la base de données, selon le nombre d’utilisateurs et le nombre de données disponibles. Pour avril 2009, les chercheurs espèrent atteindre 10.000 utilisateurs et ainsi couvrir la majeure partie du réseau de la baie de San Francisco.

Source :


- "UC Berkeley and Nokia turn mobile phones into traffic probes with launch of pilot traffic-monitoring software" - Sarah Yang, - 11/06/2008 - http://www.berkeley.edu/news/media/releases/2008/11/06_mobilemillenium.shtml
- "Mobile Millennium" : http://www.traffic.berkeley.edu/
- "Real-time traffic on your cell phone" : Katie Hammer - 06/25/2008 - http://abclocal.go.com/kgo/story?section=news/technology&id=6227534

Pour en savoir plus, contacts :

Description de la technologie "Virtual trip Lines" : "Virtual Trip Lines for Distributed Privacy-Preserving Traffic Monitoring "- http://traffic.berkeley.edu/conference%20publications/virtual_trip_lines.pdf
Code brève
ADIT : 56656

Rédacteur :

Arnaud Souillé, deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….