Un groupe d’éthique sur les Nanosciences vient de naître : le Nanoethics Group

, Partager

Les implications sociétales du développement des nanotechnologies font l’objet de plus en plus d’attention sur le territoire des Etats-Unis, que ce soit au niveau des agences fédérales qui mettent en place des programmes de recherche sur ces questions, au niveau des universités qui organisent des conférences sur le sujet, comme très récemment l’Université du Texas à Austin avec le Civic Forum on Nano & Society du 1er octobre, ou même d’associations professionnelles ou privées. Le lancement en ce début octobre du Nanoethics Group veut répondre, selon ses responsables, à la fois à une certaine inquiétude du grand public et à un manque d’information sur ce domaine. L’équipe qui se déclare indépendante de tout groupe de pression, industriel ou politique, est constituée de professionnels de l’éthique qui ont une bonne expérience à la fois en nanotechnologies et en communication, comme par exemple Fritz Allhoff, l’un de ses cofondateurs, professeur à Western Michigan University qui a été associé à l’American Medical Association’s Institute of Ethics. Le Nanoethics Group se propose d’étudier les questions relatives aux effets des nanotechnologies sur l’environnement, sur la santé, aux utilisations militaires, aux aspects de respect de la vie privée, etc… et d’aider à éduquer le grand public qui reste encore très peu familier avec ces nouvelles technologies et qui ignore en quoi elles pourraient changer sa vie, en mieux… ou en pire !

Pour en savoir plus, contacts :


- http://www.nanoethics.org/index.html
Code brève
ADIT : 30072

Rédacteur :

Roland Hérino, attache.science@consulfrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….