Un mécanisme de signalisation majeur au sein des cellules embryonnaires élucidé

, Partager

Des chercheurs de l’UCSF (Université de Californie à San Francisco) ont caractérisé une étape clé dans les voies de signalisation impliquées dans le développement embryonnaire et contrôlées par la famille de protéines Hedgehog. Ces protéines jouent un rôle central dans le développement et la croissance du jeune embryon chez les vertébrés et plus tardivement dans l’organogenèse dont le développement des membres est l’exemple le mieux connu.
Dans l’étude publiée dans la revue Nature du mois d’octobre, les chercheurs ont révélé le rôle critique, dans la transduction du signal Hedgehog, d’un nouveau composant cellulaire appelé cilium primaire caractérisé par sa forme en antenne. La fixation de Hedgehog sur son récepteur entraîne le recrutement dans le cytoplasme de la protéine Smoothened sur le cilium primaire. Cette interaction permet en retour la transduction du signal Hedgehog jusqu’au noyau.
Ces données ouvrent d’importantes perspectives dans la compréhension du contrôle de la différenciation des cellules souches dans la voie neurale et des mécanismes de cancérisation associés aux dysfonctionnements de ces voies de signalisation.
Le cilium primaire pourrait ainsi constituer une nouvelle cible potentielle pour des thérapies anticancéreuses.

Source :

Vertebrate Smoothened functions at the primary cilium, Nature, 13/10/2005

Rédacteur :

Peggy Rematier, vi.sdv@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….