Un nouvel accélérateur à Fermilab (Chicago) ?

, Partager

Fermilab, à Batavia dans la banlieue de Chicago, possède l’accélérateur le plus puissant actuel (le Tevatron). Mais sa fermeture est programmée pour 2009, date à laquelle le relais sera pris par le Large Hadron Collider (LHC) du CERN à Genève. L’avenir de Fermilab est donc incertain. L’espoir des physiciens de Chicago, pour maintenir sur place l’excellence en physique des hautes énergies, réside dans la candidature de Fermilab comme site pour la construction de l’International Linear Collider (ILC), un projet international colossal (accélérateur linéaire de 40 kms) qui n’entrerait en service qu’aux alentours de 2020. La compétition pour accueillir le nouvel instrument promet, comme toujours pour des projets internationaux, d’être sévère, même si Fermilab est assuré d’être le candidat des Etats-Unis.

Pour améliorer ses chances de recevoir l’ILC, Fermilab vient d’annoncer, pour un montant de 500 millions de dollars, un avant-projet de nouvel accélérateur (projet "X") qui pourrait combler le créneau des années 2010-2020 en maintenant à Chicago une activité de haut-niveau en physique des hautes énergies. Il s’agit aussi d’un projet d’accélarateur linéaire qui serait utilisé comme une puissante source de protons utilisés ensuite dans l’installation actuelle et qui pourrait être utilisé plus tard dans l’ILC. Dans ce but, le projet X suit scrupuleusement les spécifications de l’ILC.

Le financement du projet X est en cours de montage, mais une étape importante sera l’avis rendu par le National Physics Advisory Group-P5. A suivre…

Source :


- Chicago Tribune-Metro, 20/08/2007
- Science 317, 531, 31/08/2007, p 1155.

Rédacteur :

Jean-Pierre Toutant et Lila Laborde-Casterot

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….