Un nouvel algorithme a permis un record de précision pour le calcul de l’énergie de liaison du gaz hydrogène

, Partager

Des chercheurs du NIST et d’Indiana University ont créé un algorithme qui leur a permis de calculer l’énergie de liaison du dihydrogène (H2 ou gaz hydrogène) avec la meilleure précision jamais atteinte (à 1 cent milliardième près, c’est-à-dire 100 fois plus précis que la valeur la plus précise calculée auparavant (en 1995) ou la valeur expérimentale la plus précise). Les calculs nécessitent une approximation sous forme d’une série de la solution de l’équation de Schrödinger (approximation Hylleraas de Born-Oppenheimer). L’algorithme utilisé est en fait une combinaison de deux algorithmes existants : l’un utilise des calculs simples et l’autre permet d’atteindre des résultats précis plus rapidement. Ils ont aussi amélioré un code informatique pour obtenir les valeurs propres approchées avec une bonne précision de matrices de grande dimension. En utilisant un cluster du NIST avec 147 processeurs pendant un week-end, ils ont pris en compte les 7034 premiers termes de la série pseudo solution de l’équation de Schrödinger.

Source :

http://www.nist.gov/public_affairs/techbeat/tb2006_0316.htm#algorithm

Pour en savoir plus, contacts :

J. Sims and S. Hagstrom. 2006. High precision variational calculations for the Born-Oppenheimer energies of the ground state of the hydrogen molecule. The Journal of Chemical Physics, 124, 094101 et
http://math.nist.gov/mcsd/savg/papers/h2.pdf
Code brève
ADIT : 32848

Rédacteur :

Sébastien Morbieu, sebastien.morbieu@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….