Un nouvel élan pour l’innovation industrielle

, Partager

Comme nous l’indiquions dans nos récentes livraisons, la nouvelle administration américaine entend favoriser l’innovation et accélérer le développement et la commercialisation de produits issus de la recherche. Cette volonté vient de trouver un début de concrétisation : le gouvernement fédéral a récemment alloué 50 millions de dollars au Programme de Développement Economique du Département du Commerce, destinés au développement de nouveaux pôles d’innovation régionaux.

Dans cette même optique, l’administration Obama a également réaffirmé son soutien à une initiative vieille de 20 ans, le "Manufacturing Extension Partnership" (MEP), en le dotant d’un budget de 125 millions de dollars, budget en augmentation de 15 millions de dollars par rapport à l’année précédente. Le MEP est destiné à aider les industries manufacturières à s’engager dans une démarche d’innovation. A l’origine du MEP est le constat que ces industries sont souvent constituées de petites et moyennes entreprises qui peinant à conserver leurs capacités concurrentielles dans un contexte de globalisation grandissant, sont peu tournées vers l’innovation.

Le concept du programme repose sur des d’agences locales qui emploient des spécialistes destinés à fournir des conseils aux entreprises membres. Il y a actuellement 59 centres et 393 annexes au travers des Etats-Unis qui emploient un total de 1.600 personnes. Ces agences sont financées au tiers par le programme fédéral et au tiers par les autorités locales (état, ville, associations locales). Le reste des financements provient des cotisations payées par les entreprises. Les employés de ces centres sont des consultants, des experts de la production industrielle, des spécialistes de l’ingénierie, du transfert de technologies. Leurs conseils concernent la formation des employés, les nouvelles pratiques managériales, transformation de procédés, les applications des technologies de l’information, etc.

En matière de bilan, le MEP a aidé 31.961 entreprises en 2008. Une étude indépendante de 2007 a révélé que 80% des entreprises aidées estiment avoir amélioré leur productivité. Le programme a en outre permis le maintien ou la création de 57.000 emplois ainsi qu’une économie totale de 1,4 milliards de dollars. Le succès de ce programme témoigne du besoin d’innover des industries manufacturières américaines, malgré leur manque de ressources.

En latence sous l’administration Bush, le programme était resté sur sa lancée depuis 8 ans. Grâce à ces 15 millions supplémentaires, le programme reprend de la vigueur et de l’envergure. La dotation supplémentaire permet en effet d’envisager de nouvelles perspectives comme le développement de partenariats avec d’autres agences fédérales telles que les "National Institutes of Health" ou "l’Environmental Protection Agency" dans le cadre de "Small Business Innovation Research".

Source :

"Manufacturing Innovation", Justin Masterman, 06/05/09, Science Progress
http://www.scienceprogress.org/2009/05/mep/

Pour en savoir plus, contacts :

Site du MEP, http://www.mep.nist.gov/
Code brève
ADIT : 59075

Rédacteur :

Aline Charpentier, deputy-inno.mst@consulfrance-boston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….