Un pas de plus vers le choix de l’IRM pour le diagnostic d’urgence des accidents vasculaires cérébraux

, Partager

Les chercheurs du NIH, s’appuyant sur une étude publiée dans The Lancet, montrent que la technique d’IRM est plus performante que le scanner pour le diagnostic des ischémies cérébrales aiguës. En conséquence ils suggèrent que cette technique soit dorénavant utilisée en première ligne dans les services d’urgence à la place de la tomographie assistée par ordinateur, standard actuel de diagnostic.
Aujourd’hui, l’examen des patients dans les trois premières heures suivant l’accident vasculaire cérébral, associé à un traitement précoce, a permis d’améliorer le pronostic de l’accident, pour les personnes qui ont pu en bénéficier,

Les chercheurs du National Institute for Neurological Disorders and Stroke ont comparé l’utilisation de l’IRM et de la tomographie assistée par ordinateur, sans agent de contraste, chez 356 patients suspectés d’accident vasculaire cérébral.
Parmi les patients diagnostiqués dans les trois heures suivant les premiers symptômes, l’IRM a permis de détecter avec succès 46% des ischémies cérébrales aiguës, contre 7% pour le scanner. La sensibilité de l’IRM, pour le diagnostic final des accidents cérébraux aigus, est de 82% comparée à 26% pour le scanner. En revanche, selon l’étude, les deux techniques sont comparables pour la détection de l’hémorragie intracrânienne aiguë.

Le principal désavantage associé à l’IRM réside dans l’impossibilité d’utiliser la technique pour les patients claustrophobes, portant un pacemaker ou atteints d’instabilités neurologiques ou médicales. Le scanner reste aussi plus largement et rapidement disponible et de surcroît moins coûteux que l’IRM.
Les chercheurs appellent donc à comparer les deux techniques utilisées en urgence, sur l’amélioration des résultats pour le patient ainsi que la réduction des coûts associés à l’hospitalisation, la réhabilitation et les invalidités.

Source :


- http://www.nih.gov/news/pr/jan2007/ninds-26.htm
- http://www.medpagetoday.com/Cardiology/Strokes/tb/4938

Pour en savoir plus, contacts :

"Magnetic resonance imaging and computer tomography in emergency assessment of patients with suspected acute stroke : a prospective comparison." Chalela J, Kidwell CS, Nentwich LM, Luby M, Butman JA, Demchuk AM, Hill MD, Patronas N, Latour L, Warach S. The Lancet, Vol. 369, 27/01/2007, pp. 293-298
Code brève
ADIT : 41208

Rédacteur :

Mireille Guyader, attache-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org - Peggy Rematier, deputy-sdv.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….