Un physicien français récompensé pour sa carrière

, Share

Christophe Royon, Professeur de Physique Nucléaire à l’Université de Kansas (Kansas), est lauréat 2019 du Prix Humboldt. Ce prix de recherche est une bourse allouée par la fondation Humboldt à des chercheurs de toutes disciplines, en reconnaissance de leurs travaux académiques dont les découvertes, théories ou perspectives ont eu un impact significatif sur leur discipline, et qui sont considérés comme susceptibles de déboucher sur des résultats pionniers dans l’avenir. Les lauréats du prix sont invités à coopérer, pendant une période allant jusqu’à une année, à un projet de recherche de longue durée avec leurs homologues spécialisés d’un institut de recherche en Allemagne. Son prix lui sera remis cet été en juin à Berlin en présence du Président de la République Allemand.
Plusieurs Prix Nobel de Physique ont été récipiendaires de ce prix dont Serge Haroche (2012).

Le Professeur Royon a obtenu une agrégation de Physique de l’Ecole Normale Supérieure en 1990, un doctorat en Physique de l’Université d’Orsay en 1994 et son habilitation à diriger des recherches de l’Université d’Orsay en 1998. Il a encadré 19 étudiants en thèse, a publié plus de 200 publications et a été cité plus de 128 000 fois.

Avant de rejoindre l’Université de Kansas, le professeur Royon a été chargé de recherche puis directeur de recherche au CEA-Saclay de 1994 à 2015 et porte-parole du projet « ATLAS Forward Proton » (collaboration entre 150 physiciens de 28 instituts à travers le monde). Il a participé à de nombreux projets internationaux au cours de sa carrière et il est aujourd’hui co-responsable du groupe de Physique CMS-TOTEM.