Une base de données, pour éviter les erreurs

, Partager

Le NIST communique sur ThermoML, à la fois une norme de contenu, une base de données et des services partagés entre le NIST et les grandes revues scientifiques en chimie et thermodynamique et la International Union of Pure and Applied Chemistry (IUPAC).
La norme repose comme souvent sur XML et vise à codifier le stockage de données de thermodynamique et thermochimie. Elle prend en compte l’incertitude (mesures de précision etc.) tandis que les services associés permettent de faciliter l’entrée de nouvelles données dans le système, tester la cohérence des données et produire des extrait voire des données prédites à partir des résultats de mesure déjà contenus dans le système. Il s’agit donc bien d’un système de données qui suit les grandes lignes des développements de ces dernières années.
L’intérêt pour les revues est qu’il est ainsi possible de s’assurer que les données saisies sont en première analyse correctes (au-delà de la vérification de simples erreurs de frappe grossières), sachant qu’il est estimé que 10% des articles en archive fournissent des données erronées.

Source :


- Communiqué du NIST - http://www.nist.gov/public_affairs/techbeat/tb2006_1026.htm#data
- An XML-Based IUPAC Standard for Storage and Exchange of Experimental Thermophysical and Thermochemical Property Data
http://trc.nist.gov/ThermoML.html
- Data Standards Initiatives Progress Report
http://www.scimag.com/ShowPR PUBCODE 030 ACCT 3000003620 ISSUE 0511 RELTYPE PR PRODCODE 00001986 PRODLETT A SECTYPE LIMS.html

Rédacteur :

Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst @ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….