Une bonne année pour les énergies renouvelables ? Opportunités et prédictions pour l’année 2008

, Partager

Face au réchauffement climatique et à des problématiques environnementales de plus en plus fortes, la demande pour la recherche de solutions "vertes" s’accroît. Pour les capitaux risqueurs, le secteur des énergies vertes est un secteur à fort potentiel et en pleine expansion. L’année 2008 devrait donc offrir de belles opportunités dans le secteur des énergies renouvelables. Divers rapports émettent des prédictions et précisent quelles seront les tendances fortes de l’année 2008 [1] [2].

Aux Etats-Unis, selon le DoE, (Département of Energy), l’utilisation et le développement de nouvelles technologies pourrait réduire de 50% le coût généré par la consommation d’énergie. La création de nouveaux bâtiments "intelligents" capables d’auto-contrôler l’éclairage et de réguler la consommation d’énergie devrait continuer à progresser. La construction de ce type d’infrastructure est complexe car elle implique un grand nombre d’acteurs et concerne différentes technologies. Des solutions telles que les LEDs (diodes électroluminescentes), plus intelligentes, plus efficaces et moins polluantes vont continuer à se développer.

Le marché du Carbone est lui aussi en pleine expansion. Les contraintes d’un développement durable pour la planète encouragent le développement d’échanges financiers liés aux émissions de gaz à effet de serre. Ce marché permet aux pays ayant épargné des unités d’émissions - des émissions permises mais non "utilisées"- de vendre cet excès aux pays ayant dépassé leurs objectifs d’émissions. Par ce système, les compagnies achètent leur droit de polluer. De tels échanges sont appelés à avoir des impacts, à plus ou moins long terme, sur les choix d’aménagement du territoire, sur les modes de production et de consommation des Etats, des entreprises, des collectivités, des particuliers : localisation des ressources énergétiques, modes de transport, etc.

Les biocarburants devraient attirer l’attention d’un plus grand nombre d’investisseurs. Face à un marché de plus en plus concurrentiel, à la croissance du prix du maïs et du sucre d’où l’éthanol est produit, le développement de nouveaux biocarburants est nécessaire. Aux Etats-Unis, la demande croissante pour les biocarburants pose le problème de la durabilité de leur production. Actuellement les Etats-Unis utilisent 529 millions de litres de gazole par an et on estime que le maïs ne pourrait fournir que 56 millions de litres. Des initiatives se mettent en place pour développer des biocarburants durables. Le DoE a estimé qu’1,3 million de gallons de déchets non issus du grain, pourraient être utilisés pour produire de l’Ethanol [1]. Pour sa fabrication d’autres matières que le grain sont exploitables telles que le papier, le bois, les déchets. Le gouvernement devrait aider à la recherche d’autres matières premières, l’optimisation des procédés, le développement et le transfert de technologies ainsi que la promotion des investissements.

D’autres opportunités se dessinent autour de différentes problématiques industrielles, énergétiques et économiques. Parmi ces problématiques, le transport et la distribution de l’électricité aux Etats-Unis. Il s’agit en effet, d’un secteur sous-financé, le DoE estime que 9% de la production électrique se perd en distribution entre le moment où l’électricité est produite et son utilisation par le consommateur. Ce problème non résolu laisse place à d’importantes opportunités dans la recherche de solutions.

En 2008, il devient de plus en plus évident que le marché des énergies renouvelables sera l’un des marchés les plus prédominant. Pour les capitaux risqueurs, il s’agit d’investissements lourds et prévus sur du long terme. Cependant, des facteurs tels que l’émergence de nouvelles technologies compétitives, la mise en place et l’orientation de nouvelles mesures gouvernementales (taxes, aides financières) et la façon dont le gouvernement souhaitera réguler la consommation d’énergie pourront confirmer ou remettre en cause les prédictions sur les énergies renouvelables les plus prometteuses.

Source :


- [1] "Clean tech opportunities in 2008 : A look ahead" - MHT- par Denis Costello 15-21 février 2008
- [2] Site web Cleantech : "Eight cleantech developments to watch for in 2008" par Nicolas Parker 18 décembre 2007

Pour en savoir plus, contacts :


- http://media.cleantech.com/2219/eight-cleantech-developments-to-watch-for-in-2008
- http://www.cleanedge.com/book/Introduction_The_Clean_Tech_Revolution.pdf
Code brève
ADIT : 53325

Rédacteur :

Sandrine Espié deputy2-inno.mst@consulfrance-boston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….