Une bourse attribuée pour la création d’un centre spécialisé dans la spintronique moléculaire

, Partager

Les chercheurs de la North Carolina State University ont reçu une bourse sur 3 ans, d’un montant de 1,2 million de dollars, financée par le National Sciences Foundation’s Center for Chemical Innovation (NSF-CCI). Ce montant est destiné à renforcer la recherche dans le domaine émergeant de la spintronique moléculaire, notamment par la création d’un centre affilié à la NC State University. L’objectif principal est le développement de cette technologie pour la fabrication de nouveaux composants électroniques plus petits, plus rapides, dotés d’une meilleure efficacité énergétique et d’une meilleure capacité de stockage.

La spintronique moléculaire est un domaine émergeant de la nano-électronique, aux perspectives prometteuses tant pour la réalisation de circuits utiles au stockage de données, que pour le domaine de l’information quantique. Dans une jonction métal-molécule-métal, les phénomènes de conduction sont de nature quantique. La physique associée à ces jonctions magnétiques est extrêmement riche. En effet, outre des applications de type mémoire magnétique et électronique, ces systèmes permettront d’étudier les effets quantiques qui apparaissent à l’échelle nanométrique d’une molécule (effet tunnel, détection et contrôle d’un spin unique, décohérence, etc…). Ces molécules magnétiques uniques sont également des candidats potentiels à la réalisation de qubit multi-niveaux utilisables dans le domaine de l’information quantique [1].

Dr. David Shultz, professeur de chimie a NCSU, est le principal investigateur du projet. Selon lui la spintronique moléculaire s’annonce comme un bon candidat pour dépasser les limites actuelles imposées par les nanomatériaux : "Ceci est une combinaison entre la science des matériaux et la chimie, […], qui a l’avantage de porter l’électronique au-delà des limites de courant actuellement obtenu avec des matériaux comme le silicium".

La bourse servira également à entraîner et à spécialiser dans ce domaine une nouvelle génération de scientifiques, notamment en fournissant des financements pour des cours et autres activités pédagogiques. Ainsi Buongiorno Nardelli, physicien au NC State, nous explique : "Ceci est un effort non seulement pour la fabrication de nouveaux composants, mais également pour la formation des futurs chercheurs qui pourront rendre cette technologie disponible au monde, et pour des applications commerciales".

Source :

"NSF Spintronics Grant Will Help NC State Researchers Develop Smaller, Faster Electronic Devices", 09/16/09 - http://news.ncsu.edu/releases/nsf-spintronics-grant-will-help-nc-state-researchers-develop-smaller-faster-electronic-devices/

Pour en savoir plus, contacts :

[1] qubit= "quantum bit", voir : http://neel.cnrs.fr/spip.php?article1725
Code brève
ADIT : 60626

Rédacteur :

Arnaud Souillé, deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….