Une bourse de 5 millions de dollars destinée au "Cloud Computing"

, Partager

La NSF vient d’annoncer une bourse d’un montant de 5 millions de dollars accordée à 14 universités dans le cadre du programme "Cluster Exploratory (CLuE) [1]" inscrit dans la "Cloud Computing University Initiative". En 2007, IBM et Google avaient lancé cette initiative pour permettre aux étudiants d’obtenir les compétences qui leur manquaient pour créer des applications de type "Cloud Computing" aussi nommé "l’informatique via Internet". La NFS souhaite poursuivre cette initiative en finançant des projets en open source dans les universités américaines.

La liste des 14 universités gratifiées est la suivante : Carnegie-Mellon University, Florida International University, the Massachusetts Institute of Technology, Purdue University, University of California-Irvine, University of California-San Diego, University of California-Santa Barbara, University of Maryland, University of Massachusetts, University of Virginia, University of Washington, University of Wisconsin, University of Utah et Yale University.

Parmi les projets proposés différents domaines ont été abordés. Parmi eux on peut citer :

- Le développement de nouvelles architectures. Carnegie-Mellon University travaillera sur une restructuration de la classification et du traitement des requêtes portant sur l’actualité. Le Massachusetts Institute of Technology, University of Wisconsin-Madison and Yale University testeront puis compareront chacune une approche différente du traitement d’un très grand nombre de données via le "cloud computing".

- La gestion de grands ensembles de données et leurs interprétations. L’University of Washington et l’University of Utah se pencheront sur de nouvelles infrastructures pour le traitement de données en océanographie. Ce projet s’appuiera sur deux projets déjà existant "GridFields" une bibliothèque favorisant la manipulation des résultats de simulation et Vistrails[2], une plateforme intelligente permettant de traiter les flux de données scientifiques puis de simplifier les processus de visualisation. De même Florida International University développera des applications "Cloud Computing" pour l’analyse d’images aériennes afin de prévenir les catastrophes naturelles et aider la recherche sur la protection de l’environnement. L’University of Washington développera quant à elle de nouveaux algorithmes permettant d’indexer, d’accéder aux données astronomiques et de les analyser de façon pertinente.

- La conception, à Perdue University, d’applications manipulant des graphiques non structurés portant sur un grand nombre de données.

- La résolution des problèmes de langage et de traduction sur Internet grâce à l’University of Maryland-College Park et Carnegie-Mellon.

Source :

"National Science Foundation Awards Millions to Fourteen Universities for Cloud Computing Research" : NSF- 04/23/09 - http://www.nsf.gov/news/news_summ.jsp?cntn_id=114686&org=NSF&from=news

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] "Une bourse de 450.000 dollars pour financer les recherches sur le "cloud computing"" : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57989.htm
- [2] "Vistrail, un logiciel conçu pour la création d’images virtuelles complexes" : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58126.htm
Code brève
ADIT : 58859

Rédacteur :

Arnaud Souillé ; deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….