Une compétition de renom : le 100k du MIT, la promotion de l’innovation garantie !

, Partager

Le "100K Entrepreneurship Competition" organisé chaque année par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) vient de récompenser les gagnants pour l’année 2008. Lancée en 1990, cette compétition de renommée mondiale encourage les étudiants et chercheurs du MIT à mettre en avant leur talent en présentant leurs idées de projet de création d’entreprise. Cette compétition a déjà permis le lancement, avec succès, d’une centaine d’entreprises.

Cette année, le jury se composait de 32 membres [1] ; experts de haut rangs, spécialistes de la propriété Industrielle ou encore capitaux risqueurs, chefs d’entreprises, responsables de partenariats technologiques. Ces jurés représentaient 7 grands secteurs d’activités : Aérospatial, Biotechnologies Développement, Energies, Mobile, Production, Internet. Parmi les 232 candidats, 32 projets ont été présélectionnés et 7 projets sont arrivés en finale. Parmi ces finalistes, IntAct Labs LLC déjà lauréat du programme YEI (Young Entrepreneur Initiative) [2] concours lancé pour la détection de projets innovants et soutenu par le ministère des Affaires Etrangères, ClickDiagnostics, Covalent Solar, CyberAnalytix, Diagnostics For All, MyFaktory, NanoPur, Ubitrack.

"Diagnostic for all" (DFA) est le grand gagnant de la compétition pour l’année 2008. Récompensé le 14 mai sur le Campus du MIT, cette association a pour objectif d’améliorer les soins médicaux apportés aux patients dans les pays en voie de développement en délivrant un outil de diagnostic accessible à l’ensemble de la communauté médicale. Le produit repose sur une technologie (dont le brevet est en cours d’attribution) développée dans le laboratoire de chimie "George Whiteside" au sein de l’Université d’Harvard. DFA propose l’utilisation d’une plate-forme pour la mise à disposition d’outils de diagnostic simples, portables et bons marchés.

En plus de la somme de 100.000 dollars qui leur est attribuée (somme repartie entre les trois vainqueurs), les lauréats de cette compétition auront accès à un réseau d’experts, d’investisseurs, d’anciens entrepreneurs, de juristes et à différents services ; communication, mentoring etc. Toutes ces connections sont indispensables, elles apportent plus de garantie au projet et favorisent son bon développement.

Depuis le lancement de cette compétition, 85 sociétés ont été crées, les capitaux accumulés sont de l’ordre de 10 milliards de dollars. Ces nouvelles sociétés ont généré 2 500 emplois et ont reçu 600 millions de dollars de la part de capitaux risqueurs. Parmi les entreprises les plus renommées on peut citer, Akamai (AKAM), Genesis (NTG), C-Bridge, Internet Solutions (CBIS), Silicon Spice (by Broadcom), WebLine Communications (Cisco) ou encore Actuality Systems, Frictionless Commerce, Stylus Innovation etc [3]. En plus des retombées économiques que génère cette compétition, de telles initiatives permettent non seulement de révéler les tendances en termes d’innovation mais aussi de sonder les marchés émergents dans lesquels les capitaux risqueurs pourraient investir. Concours ou compétitions, ces outils de détections restent de loin les meilleurs révélateurs de talents.

Source :


- Business globe 15 mai MIT $100K "competition award its top prize", 15 mai 2008
- Présentation 100k competition site web : http://mit100k.org/about.php

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] Membres du jury : http://mit100k.org/people-judges.php
- [1] Yei : http://france-science.org/innovation/yei/home.html
- [3] Les 7 finalistes : http://mit100k.org/updates.php#13
Code brève
ADIT : 54822

Rédacteur :

Sandrine Espié, deputy2-inno.mst@consulfrance-boston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….