Une crème anesthésiante dangereuse pour la santé

, Partager

La FDA (Food and Drug Administration) a publié une mise en garde en direction des consommateurs, des patients et des professionnels de santé concernant la mauvaise utilisation des produits d’anesthésie locale. Ces produits, également appelés anesthésiques topiques, sont disponibles avec ou sans ordonnance.

Les produits anesthésiants la peau sont utilisés pour désensibiliser les terminaisons nerveuses se trouvant près de la surface de la peau, rendant ainsi la peau insensible à la douleur. Ils contiennent de la lidocaïne [1], de la tétracaïne, de la benzocaïne et de la prilocaine et se présentent sous formes de gels, crèmes et pommades.

Lorsque ces médicaments sont utilisés de manière inappropriée, ils peuvent menacer la vie des patients. La FDA a reçu un rapport concernant la mort de deux femmes ayant utilisé des anesthésiques topiques avant une opération d’épilation au laser. Ces deux femmes, âgées de 22 et 25 ans, avaient, comme préconisé, enveloppé leurs jambes dans un emballage plastique pour augmenter l’action anesthésiante de la crème. Suite à des convulsions, elles sont tombées dans le coma et sont décédées des conséquences des effets toxiques de ces médicaments anesthésiques. Ces produits, fabriqués dans des officines, étaient fortement concentrés en lidocaïne et tétracaïne.

D’autres événements ont été rapportés à la FDA après utilisation de ce type de composés anesthésiants : troubles du rythme cardiaque, crises convulsives et comas, difficultés à respirer. Ces effets ont été observés dans des conditions d’utilisation correcte du produit. En effet, lors de l’application sur la peau, certains composés peuvent passer dans la circulation sanguine. Si la quantité d’anesthésique circulant est trop importante, la vie du patient peut être menacée. Plus la zone d’application est large, plus le passage du médicament dans le sang est élevé. Cette absorption est accrue quand la peau est irritée, abîmée ou si la température de la peau est augmentée, par exemple lors d’une activité physique ou après application d’un bandage. Dans ces conditions, il n’est pas possible de mesurer la quantité de médicament qui diffuse dans le sang, et le risque d’effets secondaires s’accroît.

Recommandations de la FDA

La FDA publie des recommandations sur l’utilisation des anesthésiques topiques :
- Utiliser la plus faible quantité et la plus faible concentration de produit soulageant la douleur
- Appliquer le produit en petite quantité, et seulement sur des petites surfaces
- Ne pas appliquer le produit sur une peau irritée ou une plaie
- Eviter d’envelopper la zone traitée avec un bandage ou tout type de pansements car cela peut augmenter les risques d’effets secondaires
- Ne pas chauffer la zone traitée tant que le médicament est encore présent
- Demander conseil à un professionnel de santé concernant les effets secondaires possibles et la manière de les limiter.

La FDA suit également avec attention l’utilisation de ces produits pour diminuer la douleur dans le cadre des mammographies. Une étude publiée dans la revue Radiology [2] a comparé dans ces conditions la prise de paracétamol et d’ibuprofène par rapport à l’application d’un gel à la lidocaïne. Le gel à la lidocaïne a été appliqué sur une grande surface de peau puis recouvert d’un bandage. Aucun événement secondaire n’a été rapporté. De plus, les patientes ont préféré utiliser le gel plutôt que les médicaments à prise orale (confort d’utilisation et meilleure satisfaction). La FDA reste néanmoins concernée par l’utilisation de ce type de produits dans le cadre d’une mammographie, car cette étude a été réalisée sur un petit échantillon, et ne peut pas présager des résultats à plus grande échelle. Elle conseille donc aux patientes de discuter avec leur médecin sur l’utilisation d’un anesthésique local avant une mammographie.

[1] La lidocaïne agit en inhibant la conduction nerveuse via le blocage du canal sodique, ce qui explique à la fois ses effets bénéfiques (anesthésie) et ses effets indésirables potentiels en cas de passage intravasculaire accidentel (toxicité neurologique et cardiaque).

Source :


- "FDA Alerts Public about Danger of Skin Numbing Products" - FDA News - 16/01/2009 - http://www.fda.gov/bbs/topics/NEWS/2009/NEW01947.html
- "FDA Public Health Advisory : Life-Threatening Side Effects with the Use of Skin Products Containing Numbing Ingredients for Cosmetic Procedures" - 09/02/2007 - http://www.fda.gov/cder/drug/advisory/topical_anesthetics.htm
- "FDA Public Health Advisory : Potential Hazards of Skin Products Containing Numbing Ingredients for Relieving Pain from Mammography and Other Medical Tests and Conditions" - 16/01/2009 - http://www.fda.gov/cder/drug/advisory/topical_anesthetics2009.htm
- [2] "Premedication to Reduce Discomfort during Screening Mammography" - Lambertz CK et al. - Radiology - Septembre 2008 - Numéro 248 - Pages 765 à 772 - http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18647845

Rédacteur :

Alexandre Touvat (deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….