Une nouvelle étape de validation à franchir pour le LRO

, Partager

Suite à de récentes évolutions du programme ayant pour objectifs de réduire la complexité de la mission, et d’y ajouter de nouveaux éléments, les coûts du programme LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) ont sensiblement augmenté. Cette augmentation de 20% est décrite comme normale à ce stade de développement par Butler Hine, le directeur de programme RLEP (Robotic Lunar Exploration Program) à la NASA. L’agence a également décidé de s’orienter vers un lanceur de type EELV (Evolved Expendable Launch Vehicle) pour effectuer le lancement du LRO. Ce type de lanceurs permettra en effet d’embarquer une plus grande quantité d’ergols afin de permettre au LRO de rester en orbite basse autour de la Lune, et d’emmener une charge utile secondaire qui impactera la Lune à la recherche d’eau (cf. édition n° 389). Le choix d’un lanceur Delta 4 ou Atlas 5 reste cependant à faire, et amènerait le budget à un total estimé à 525 millions de dollars, soit près d’un tiers supérieur au budget initial. Hine se dit confiant quant aux résultats du rapport d’un comité indépendant, mandaté par la NASA pour évaluer les coûts du LRO. Le 17 mai prochain sera néanmoins une date clef pour le LRO, Mike Griffin et d’autres membres de la NASA en charge des programmes vont en effet avoir à décider de la validité du programme, et de son passage à la phase de développement suivante.

Source :

Spacenews, 17/04/06

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org ;
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org ;
Clémence LeFevre et Timothée Verwaerde, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….