Une plante capable de stocker plus efficacement le carbone dans le contexte du changement climatique

, Partager

Compte tenu du changement climatique en cours, les scientifiques sont à la recherche de plantes qui seraient capables non seulement de produire des hauts rendements dans ces conditions mais aussi de stocker le CO2, principal gaz à effet de serre.
Une équipe de chercheurs de l’Agricultural Research Center (ARS) de Beltsville (MD) a simulé un réchauffement climatique dans des chambres à atmosphère contrôlée et observés le comportement de la graminée Tripsacum dactyloïdes (Eastern Gamagrass) face à l’augmentation de température et de teneur en CO2. L’augmentation de température a eu un effet important sur la croissance de la plante : aux niveaux de température utilisée (entre 20°C et 35°C), plus la température est élevée, plus la croissance foliaire est importante et plus le carbone est stocké (3 fois plus de carbone stocké avec une élévation de température de 15°C). Contrairement à ce qui est souvent observé, l’augmentation de la teneur en CO2 n’a pas stimulé la croissance racinaire. Les expérimentateurs estiment cependant que dans des conditions différentes (plus sèches par exemple) ce serait le cas.
Tripsacum dactyloïdes, graminée pérenne est une plante déjà très appréciée : elle pousse bien sur les sols marginaux (acides et compacts) et se contente de peu d’eau tout en donnant de bons rendements en fourrages (équivalents à ceux de la luzerne). Elle peut aussi être utilisé comme une plante anti-érosion et a un potentiel comme plante bioénergétique. Cette étude fait partie des programmes de recherche de l’USDA-ARS sur le changement climatique et sur les systèmes de cultures intégrés.

Source :

http://www.ars.usda.gov/is/pr/2005/050913.htm

Rédacteur :

Claire Notin, adjoint.sciences@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….