Une plus grande différence entre riches et pauvres

, Partager

Le niveau des salaires a augmenté de près de 9% en 2005 aux Etats-Unis. Cependant, les inégalités persistent et n’ont jamais été aussi fortes depuis la dépression des années 1930 : en 2005, 48,5% du revenu national était perçu par seulement 10% de la population la plus riche (salaire moyen en 2005 dépassant les 100.000 dollars). 1,1% percevaient en moyenne 1,1 millions de dollars en 2005 et captaient 21,8% du revenu national à eux seuls. Ceux qui gagnent le plus dépendent énormément des entreprises et du marché boursier, en croissance ces dernières années. Ils ont également bénéficié des programmes de réduction d’impôt de l’exécutif.


Les 300.000 américains les plus riches profitent collectivement du même montant de revenu que 150 millions d’américains les plus pauvres. Un individu du groupe le plus riche gagne, en moyenne, 440 fois plus qu’un individu dans le groupe le plus pauvre.

Le professeur Emmanuel Saez de l’Université de Californie - Berkeley et le professeur Thomas Piketty de l’Ecole d’Economie de Paris (EEP) et de l’EHESS ont analysé les données de l’Internal Revenue Service (le fisc américain) pour constater que cette disparité est importante quant à la stabilité politique et sociale. Selon le professeur Saez, si l’économie croît de manière importante mais que seulement un petit pourcentage de la population en profite, on peut anticiper des conséquences politiques importantes.

L’administration de Bush affirme que sa politique concernant l’impôt sur le revenu n’a pas contribué à cette plus grande disparité entre riches et pauvres (malgré des réductions d’impôt dont les plus riches ont bénéficié au premier chef), mais a fait que les impôts seraient devenus plus progressifs. Le Congrès, maintenant Démocrate, doit décider si l’annulation des coupes d’impôts établies par Bush pourrait trop ralentir l’investissement et donc l’économie ou s’il peut rectifier le tir.

Source :

NY Times. "Income gap is widening, data shows." : http://www.nytimes.com/2007/03/29/business/29tax.html

Pour en savoir plus, contacts :


- Etude : Thomas Piketty et Emmanuel Saez. The Evolution of Top Incomes : A Historical and International Perspective. http://elsa.berkeley.edu/~saez/piketty-saezAEAPP06.pdf
- Response by Thomas Piketty and Emmanuel Saez to : The Top 1% . . . of What ? - By ALAN REYNOLDS - http://elsa.berkeley.edu/~saez/answer-WSJreynolds.pdf
Code brève
ADIT : 42197

Rédacteur :

Elodie Sutton, assistant-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….