Une proposition de budget 2015 qui reflète les priorités environnementales du président

, Partager

L’Administration Obama a présenté son budget fédéral pour l’année 2015, qui atteint au total 3,9 milliards de dollars, le 4 mars dernier. Cette proposition de budget doit ensuite être discutée par le Congrès qui risque, comme les années précédentes [1] de revoir ce budget à la baisse. Néanmoins, la présentation de la proposition de budget est l’occasion pour l’administration de faire passer un message politique clair et présenter les orientations choisies, notamment en matière environnementale. Comme l’a annoncé le président en présentant ce budget, celui-ci a été établi "en pensant aux générations futures [2]". En effet, il contient les dispositions nécessaires à la mise en oeuvre du Plan Climat et réaffirme la volonté du président de créer un "fonds pour la résilience" doté d’un milliard de dollars [3].

Encourager les énergies renouvelables et lutter contre le réchauffement climatique

Le budget [4] prévoit une augmentation globale de 2,6%, à 27,9 milliards du financement du Département de l’Energie (DOE). Celle-ci bénéficie principalement au bureau pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables et au bureau pour les réseaux de distribution électrique et leur fiabilité, avec une augmentation de leur budget de 22% et sera destinée principalement à renforcer la résilience des infrastructures énergétiques et la R&D dans le domaine des réseaux intelligents et du stockage de l’énergie. Le programme du DOE pour l’énergie éolienne devrait également être augmenté de 30% afin de lancer trois nouveaux projets de démonstration pour l’éolien offshore d’ici 2017. Il en est de même pour les technologies des véhicules (+24%) avec pour priorités la R&D sur les capacités de stockage des batteries et l’allègement des matériaux. Enfin, le programme de bioénergie pourrait également voir son budget augmenter de 9%.

En application de sa politique énergétique dite "all of the above" (qui vise à encourager tous les types d’énergies), le président demande également davantage de fonds pour les recherches liées au gaz naturel et le développement de capture et stockage du carbone. L’administration souhaite aussi encourager la recherche pour les énergies propres et propose d’attribuer un budget de 362 millions de dollars pour ce type de recherches à la Fondation Nationale pour la Recherche (National Science Foundation - NSF).

Globalement, le budget recherche du DOE pourrait augmenter de 0,9% et celui de l’Advanced Research Projects Agency - Energy (ARPA-E) [5] de 16%. Sur un budget prévisionnel de 325 millions, l’ARPA-E prévoit d’investir 150 millions de dollars pour développer des technologies de rupture pour le stockage, la production et l’utilisation de l’énergie. Il est également prévu de créer un centre d’expertise pour l’efficacité énergétique dans les "data-centers". Le budget prévoit 212 millions de dollars pour les technologies permettant de rendre les bâtiments plus efficaces avec pour objectif de réduire leur consommation d’énergie d’au moins 50%. L’administration souhaite par exemple augmenter de 31% le budget du "Weatherization Assistance Program", qui aide les foyers les plus défavorisés à améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. Pour les centrales et les sites industriels, le budget propose une augmentation de 69% des investissements pour soutenir les économies d’énergies. Cette orientation se retrouve également dans le budget proposé pour le Ministère de la Défense (Department of Defense - DOD) qui prévoit de continuer à développer des initiatives pour améliorer l’efficacité énergétique et l’usage d’énergies renouvelables sur les bases militaires.

L’Agence de Protection de l’Environnement (Environmental Protection Agency - EPA) voit son budget baisser légèrement (- 3,8%). Les priorités annoncées pour cette agence sont : amélioration de la qualité de l’air et lutte contre le changement climatique (pour mémoire, l’EPA est chargée de proposer des réglementations pour limiter les émissions des centrales électriques existantes et futures). En cohérence avec le Plan Climat, dans lesquels les Etats doivent jouer un rôle important, le budget présidentiel prévoit également d’augmenter de 26% les fonds prévus pour aider les Etats à mettre en oeuvre des plans pour les énergies propres.

Enfin, le président demande l’arrêt des subventions aux énergies fossiles - estimées à environ 4 milliards de dollars - et la prolongation permanente des crédits d’impôts pour l’énergie éolienne qui étaient jusqu’alors renégociés tous les ans et ont expiré en 2013.

Agir pour des infrastructures plus résilientes

Dans le domaine de l’adaptation au changement climatique, on peut souligner, au-delà du fonds pour la résilience climatique, un investissement potentiel de 56 milliards de dollars pour des infrastructures résilientes, pour aider la population à se préparer face aux effets du changement climatique. Le budget présidentiel propose aussi que le Ministère des Transports (Department of Transportation - DOT) voie son budget augmenter de 26% pour améliorer les infrastructures du pays.

En lien avec les orientations indiquées dans la loi agricole votée il y a quelques semaines, le budget du président pour le Ministère de l’agriculture Américain (United States Department of Agriculture - USDA) prévoit des financements pour les programmes de protection, de gestion durable de la forêt et des terres et de recherches sur la production durable de nourriture, les bioénergies et les impacts du changement climatique sur l’agriculture, et les feux de forêt qui ont ravagés plusieurs Etats au cours des dernières années. Le Département du Commerce (dont dépend la National Ocean and Atmospheric Administration-NOAA) propose d’investir 2 milliards pour améliorer le système satellitaire utilisé pour les prédictions et les modèles météorologiques.

Enfin, concernant la politique internationale des Etats-Unis, le budget présenté pour le Département d’Etat comporte 401 millions de dollars (+6%) pour les organisations internationales en lien avec le climat, dont environ 136,6 millions de dollars pour le Fonds pour l’Environnement Mondial, 201 millions pour le Fonds pour les Technologies Propres ou encore 63 millions pour le Fonds Stratégique Climat. 316,9 millions sont également prévus pour des programmes bilatéraux d’assistance pour l’adaptation climatique ainsi que 149 millions pour le programme pour les océans et les affaires scientifiques et environnementales internationales (qui soutient par exemple le Forum des économies majeures sur l’énergie et le climat, le "Clean Energy Ministerial" et la Coalition pour le Climat et l’Air Propre).



Voir aussi notre article sur la partie R&D du budget 2015, "Recherche et Développement : présentation au Congrès de la requête présidentielle 2015" écrit par Marie Imbs, BE Etats-Unis 361 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75395.htm

Sources :


- [2] Le discours est disponible sur le site internet de la Maison Blanche : http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2014/03/04/remarks-president-announcing-fy2015-budget
- [4] Les chiffres donnés dans cet articles ont été rassemblés par l’Environmental and Energy institute et sont disponible sur : http://www.eesi.org/IssueBrief_Budget_030714

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] Voir également "Clôture du budget 2013 : des impacts inégaux de la séquestration en R&D" - IMBS, Marie - Bulletins Electroniques Etats-Unis - 02/04/2013 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72644.htm et "Les grandes tendances de l’investissement fédéral en matière de R&D à court et à long terme" - IMBS, Marie - Bulletins Electroniques Etats-Unis - 18/10/2013 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74153.htm
- [3] "Le président Obama veut créer un "fonds pour la résilience"" - RAMSTEIN, Céline - Bulletins Electroniques Etats-Unis- 27/02/2014 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75244.htm
- [5] Voir notre récente brève sur le Sommet annuel d’ARPA-E : "Sommet annuel de l’énergie à Washington organisé par l’agence ARPA-E" - MICHEL, Pierre - Bulletins Electroniques Etats-Unis - 28/02/2014 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75303.htm et notre rapport sur cette agence : "L’innovation de rupture au service d’un nouveau paradigme énergétique : l’ARPA-E, un pari américain" - JOSEPH, Eliott, Rapport d’Ambassade - 11/01/2013 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71920.htm
Code brève
ADIT : 75393

Rédacteurs :


- Céline Ramstein, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….