Une technique plus efficace pour manipuler les cellules souches embryonnaires

, Partager

Des chercheurs de l’University of California, Irvine, ont mis au point une méthode très efficace pour manipuler génétiquement des cellules souches embryonnaires humaines. Celle-ci devrait permettre aux chercheurs d’étudier et de potentiellement traiter des milliers de maladies.

L’équipe du Pr. Donovan, co-Directeur du UCI Sue and Bill Gross Stem Cell Research Cancer, à l’origine de ces travaux, a préalablement identifié des protéines facteurs de croissance qui permettent aux cellules de rester vivantes. Les facteurs de croissance sont comme des interrupteurs qui indiquent à la cellule comment se comporter : rester en vie, se diviser ou bien rester une cellule souche. Sans un signal de survie, les cellules meurent. Ces facteurs de croissance ont été utilisés dans cette étude afin de maintenir les cellules en vie. Les cellules ont été par la suite soumises à une nucléofection pour insérer l’ADN. Le principe de la nucléofection repose sur des impulsions électriques qui vont percer de petits trous dans la membrane par lesquels l’ADN peut rentrer.

Actuellement les scientifiques utilisent des techniques chimiques pour introduire l’ADN dans les cellules, ce qui entraîne une forte mortalité des cellules. De plus cette technique est inefficace dans le transfert de l’information génétique. La technique développée par l’équipe du Pr Donovan permet d’améliorer le taux de survie cellulaire et d’augmenter l’efficacité d’insertion de l’ADN dans les cellules. Cette nouvelle approche est 100 fois plus efficace à produire des cellules souches embryonnaires avec les altérations génétiques désirées, comparée aux méthodes actuelles.

Les scientifiques pourront se servir de cette méthode pour développer des populations de cellules présentant des anomalies conduisant aux maladies, ce qui permettra d’étudier en profondeur celles-ci ou bien de corriger ces anomalies dans les cellules souches et d’utiliser les cellules saines en traitement. Cette méthode pourrait potentiellement permettre de traiter les maladies monogénétiques qui résultent de la modification d’un unique gène dans toutes les cellules et qui affectent des millions de personnes dans le monde.

Source :


- New Stem Cell Technique Improves Genetic Alteration, Science Daily, 09/03/2008 :
http://www.sciencedaily.com/releases/2008/03/080307150657.htm
- New Stem Cell Technique Improves Genetic Alteration ; Eurekalert, 07/03/2008 :
http://www.eurekalert.org/pub_releases/2008-03/uoc--nsc030708.php
- New Stem Cell Technique Improves Genetic Alteration, Today@UCI, 07/03/2008 :
http://today.uci.edu/news/release_detail.asp?key=1742

Pour en savoir plus, contacts :


- Sur les facteurs de croissance : http://en.wikipedia.org/wiki/Growth_factor
- Sur la nucléofection : http://en.wikipedia.org/wiki/Nucleofection
- Sur les cellules souches embryonnaires : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cellule_souche_(m%C3%A9decine)#Cellules_souches_embryonnaires
Code brève
ADIT : 53555

Rédacteur :

Camille Arnaud, deputy-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org - Mireille Guyader, attache-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….