Université Texas A&M-Corpus Christi : l’un des 6 centres de recherche et de tests pour les drones commerciaux

, Partager

Le 30 décembre dernier, l’Administration Fédérale d’Aviation "(Federal Aviation Administration", FAA) a annoncé les noms des 6 entités publiques sélectionnées, parmi les 50 candidatures initiales, pour conduire des recherches et des tests sur l’intégration des drones (systèmes aériens inhabités ou "Unmanned Aircraft Systems", UAS) dans le trafic aérien national [1]. L’université Texas A&M, via le "University’s Lone Star Unmanned Aircraft Systems Center" (LSUASC), soutenue par le gouverneur du Texas Rick Perry, fait partie des 6 centres de tests sélectionnés [2]. Les 5 autres entités sont l’Université d’Alaska, l’Etat du Nevada, l’aéroport international Griffiss à New York, le Département Commercial du Dakota du Nord et l’Institut Polytechnique de Virginie avec l’université d’Etat Virginia Tech. Ces centres de tests ont pour mission de conduire des recherches sur la certification et les conditions nécessaires pour intégrer en toute sécurité les UAS dans l’espace aérien américain dans les prochaines années.

Actuellement, les drones civils effectuent une variété de missions allant des contrôles aux frontières et des ports aux missions de recherche scientifiques en passant par des missions pour différentes entités gouvernementales. Ces 6 centres de recherche sur les drones, dont l’objectif est d’aider la FAA dans ses besoins de recherche sur les UAS, ont été sélectionnés sur des critères géographiques (couverture de l’ensemble du pays) et climatiques (couverture d’une variété de climats).

Cette sélection fait partie d’un processus de réglementation entamé en 2013 dans un objectif d’ouverture de l’espace aérien aux drones d’ici 2015. Les détails de ce processus peuvent être consultés sur le BE Etats-Unis 351 [3].

Ouverture de l’espace aérien aux drones : quels intérêts ?

L’importance de faire des études sur les drones est d’autant plus réelle que certaines compagnies commencent à envisager leur utilisation du point de vue commercial. En particulier, l’annonce en décembre dernier par le fondateur d’Amazon sur de futures utilisations de drones pour des livraisons de colis de moins de 2,27 kg (5 livres) a entrainé un surcroit d’intérêt du grand public et des législateurs pour ces questions. De plus ces recherches présentent un grand intérêt économique ; d’après "l’Association of Unmanned Vehicles International" (Association Internationale des Véhicules Inhabités), lorsque l’espace aérien sera ouvert aux UAS, les répercussions économiques pour l’Etat du Texas sont estimées à 8 milliards de dollars dont 260 millions de dollars pour le sud du Texas sur les 10 prochaines années, créant environ 1.200 emplois [2].

Missions de l’Université Texas A&M-Corpus Christi

L’université Texas A&M a été sélectionnée pour développer un système de sécurité pour les véhicules UAS avec un objectif de procédures et de protocoles pour les tests de navigabilité. En effet, le principal problème des drones est qu’ils ne possèdent pas la capacité de détecter les autres avions et d’éviter les collisions. L’université teste des méthodes d’intégration d’un système de détection des autres dispositifs volants. Par sa localisation et ses 15.540 km2 d’espace aérien disponible, la sélection de l’université contribue à la diversité géographique et climatique des tests commandés par la FAA.

Depuis 2 ans, l’université conduit des recherches sur les drones pour des utilisations environnementales telles que la cartographie de la flore marine, la détection des marées noires et des zones à risque pour les incendies, la surveillance des ouragans et le décompte du bétail pour les ranchs. Voulant capitaliser de cette expérience, l’université A&M-Corpus Christi et "Texas A&M Engineering Experiment Station" (TEES) se sont associés pour créer le LSUASC qui a été ensuite approuvé par les plus hautes instances du Système d’universités Texas A&M. Pour candidater auprès de la FAA, le LSUASC a également collaboré avec d’autres institutions publiques de recherche mais également des partenaires du secteur privé tel que "Camber Corporation", le leader national dans les technologies non habitées. Au total 17 membres se sont associés pour former l’équipe texane dont le dossier de candidature a été accepté par la FAA.

Après l’annonce des sites retenus pour les tests sur les drones, l’université ainsi que les autres sites ont 6 mois pour rendre les sites de tests totalement opérationnels. Le 1er octobre dernier, le LSUASC a pris les devants en ouvrant son centre de contrôle et de commande au "Coastal Bend Business Innovation Center" pour gérer les 11 zones de tests du Texas [4]. Ces zones de tests sont situées au sud de Fort Stockton, au sud de Fort Hood, en dehors de College Station, en dehors de Beeville et au sud de Corpus Christi.

Premiers essais de vols au départ de Corpus Christi

Mi-janvier, le 1er vol de drone dans la cadre des tests pour le gouvernement fédéral par des chercheurs de l’université Texas A&M a été effectué au départ du ranch de la fondation Kennedy au sud du Texas. Le vol a duré 90 minutes avant le retour du drone en toute sécurité. L’appareil, de modèle RS-16, et sa technologie embarquée ont une valeur d’environ 200.000$. Durant le test, le drone a été lancé depuis un centre des opérations mobile et contrôlé par un avion habité, le contrôle visuel permanent de l’engin étant un élément du cadre réglementaire des tests. Le plan de vol du drone était constitué en autre du survol de l’île Padre et du Golfe du Mexique [5]. Dans le même temps, les scientifiques continuent leurs travaux de recherche en embarquant une caméra multi-spectrale capable d’enregistrer des vidéos et des images thermiques et dans le domaine de l’ultra-violet. Pendant les tests, le centre de contrôle et de commande basé à Corpus Christi continue le développement de sa technologie pour suivre, enregistrer et recevoir les vidéos en streaming du drone et du centre de contrôle mobile.

Sources :


- [1] Press Release "FAA selects Unmanned Aircraft Systems research and Test Sites" : http://www.faa.gov/news/press_releases/news_story.cfm?newsid=15576
- [2] Press Release "Island University Designated by FAA as Unmanned Aircraft System Test Site" : http://tamucc.edu/news/2013/12/123012%20FAA%20test%20site%20designation.html#.UvBvBfl5NzV
- [3] BE Etats-Unis 351, "La lente marche vers une réglementation sur les drones civils" : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74592.htm
- [4] Press Release "Texas A&M-Corpus Christi to be Texas drone center" : http://www.kvue.com/home/Texas-AM-Corpus-Christi-to-be-Texas-drone-center-237989211.html
- [5] Press Release "Look Up In The Sky : Texas Drone Research Center Conducting Test Flights" : http://keranews.org/term/drone-testing-texas

Pour en savoir plus, contacts :


- Site internet de la "Federal Aviation Administration", programme sur les UAS : http://www.faa.gov/about/initiatives/uas/
- Site internet du "Lone Star Unmanned Aircraft Systems Center" : http://lsuasc.tamucc.edu/index.php
Code brève
ADIT : 75121

Rédacteurs :


- Maud Bernollin, Attachée Scientifique Adjointe, deputy-phys@ambascience-usa.org ;
- Suivre le secteur Physique, Chimie, Nanotechnologies sur twitter @Fr_US_Nanotechs ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….