VIVOweb, un réseau social pour les chercheurs réellement innovant ?

, Partager

Les "National Institutes of Health" (NIH) vont financer le développement d’un réseau social professionnel à destination des scientifiques dont le but est d’améliorer les collaborations en recherche biomédicale, et d’accélérer les découvertes. Sept universités vont recevoir 12.2 millions de dollars pour mettre en place ce réseau appelé "VIVOweb", destiné à être étendu par la suite au reste des Etats-Unis.

Le réseau "VIVOweb" sera basé sur la technologie "VIVO", développée à l’Université Cornell (New York) depuis 2003. VIVO concentre les informations disponibles publiquement sur les personnels, départements, domaines d’étude, équipements de l’Université Cornell. Elle a permis la construction d’un réseau de scientifiques qui répertorie leurs projets et permet d’initier de nouvelles coopérations. VIVO sert à trouver des collaborateurs localisés dans différents services disséminés sur le campus, en se libérant des cloisonnements administratifs et en créant un seul point d’accès pour les interactions académiques. Le réseau "VIVOweb" sera national et comparable à un réseau "Facebook" pour scientifiques. Il vise à améliorer significativement l’exploitation des informations scientifiques, à comparer les recherches en cours dans d’autres institutions de recherche, à renforcer les collaborations en recherche translationnelle, et à faciliter les recherches multidisciplinaires.

Le fonds de 12.2 millions de dollars alloué au projet "VIVOweb" provient du plan de relance de l’économie du Président Obama [1], et est distribué à travers le "National Center for Research Resources" des NIH. Les universités impliquées sont :
- l’Université de Floride qui assurera le développement des technologies garantissant la mise à jour des données
- l’Université d’Indiana à Bloomington qui développera des outils d’interconnexion pour permettre aux chercheurs d’interagir selon leurs centres d’intérêts. Ying Ding, maître-assistant en science de l’information, à l’Université de l’Indiana, sera responsable du développement d’ontologies (réseaux sémantiques regroupant un ensemble de concepts liés les uns aux autres par des relations de hiérarchisation et de sémantique).

"VIVOweb" sera mis en place dans quatre institutions -l’Institut de Recherche Scripps (Floride), l’Ecole de Médecine Ponce (Porto Rico), l’Université Washington à Saint Louis (Missouri), la faculté de Médecine Weill Cornell - avant son déploiement sur tout le territoire.

Ce réseau devra se démarquer des initiatives existantes, telles que "Biomed Experts", "SciLink", "Epernicus", "Laboratree" et " OpenWetWare" :
- Les réseaux sociaux "Biomed Experts" et "Scilink" qui existent depuis plusieurs années et regroupent des scientifiques du monde entier, sont basés sur les publications scientifiques et permettent aux chercheurs de se rencontrer et de collaborer en ligne.
-"Epernicus" est un réseau professionnel scientifique mis en place au MIT et à Harvard.
- "Laboratree" a été mis en place par le centre de biologie computationelle et bioinformatique de l’université d’Indiana.
- "OpenWetWare" est également un réseau servant à promouvoir le partage d’informations entre les chercheurs et les spécialistes en biologie et bio-ingénierie.

Ces nombreux sites de réseaux scientifiques fonctionnent de manière indépendante, et ne rencontrent pas de réel succès. Pour certains, il serait souhaitable que "VIVOweb" constitue un aggrégateur d’informations, qui utilise les réseaux existants et tire profit des informations déjà enregistrées par les scientifiques, plutôt qu’un réseau supplémentaire, copie de ce qui existe déjà.

Le réseau "VIVOweb" pourrait être mieux adopté par les chercheurs, étant soutenu financièrement par les NIH à hauteur de 12.2 millions de dollars, et basé sur une plate-forme déjà mise en place avec succès par l’Université Cornell. Néanmoins, il faut noter que le financement est accordé pour deux ans seulement. Quelles seront les ressources financières et matérielles nécessaires pour maintenir le réseau Vivoweb actif , et le développer au niveau national ? Les prochains mois seront déterminants et "VIVOweb" n’en est qu’à ses balbutiements.

[1] Les NIH ont reçu un soutien financier supplémentaire en 2009 sous la forme d’une enveloppe de 10.4 milliards de dollars provenant du plan de stimulation de l’économie ("American Recovery and Reinvestment Act" (ARRA)) du Président Barack Obama. Ce financement à court terme est utilisable dans un délai de deux ans jusqu’au 30 septembre 2010. Il se répartit de la manière suivante :
- 8.2 milliards de dollars sont attribués pour la recherche biomédicale et distribué à travers l’"Office of the Director" pour les Instituts et les Centres des NIH, et le Fonds Commun de financement de la recherche biomédicale (Common Fund for the support of biomedical research). 800 millions de dollars sont distribués pour financer des "challenges" spécifiques et des priorités scientifiques dans les Instituts et les Centres.
- 1.3 milliard de dollars sont alloués au "National Center for Research Resources" pour la construction et la rénovation extra-muros. 300 millions de dollars serviront au partage d’instruments et de grands équipements essentiels.
- 500 millions de dollars sont affectés prioritairement à la construction, l’amélioration, et la réparation du campus des NIH.

Source :


- "Friend this : Scientists will find research partners more easily, thanks to new $12.2 million NIH grant establishing national ’VIVOweb’ network" - Blaine Friedlander - Cornell University Press Office - 21/10/2009 - http://www.pressoffice.cornell.edu/pressoffice/releases/release.cfm?r=33322
- "Facebook for scientists : Map your expertise, IU information scientists receive $1.8 million in ARRA funding " - IU News Room - 26/10/2009 - http://newsinfo.iu.edu/news/page/normal/12341.html
- Article sur l’ontologie - Wikipédia - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ontologie_(informatique)

Pour en savoir plus, contacts :


- Site internet de "VIVO" à l’Université Cornell : http://vivo.library.cornell.edu/
- "VIVO, Connecting People, Creating a Virtual Life Sciences Community" - http://www.dlib.org/dlib/july07/devare/07devare.html
Code brève
ADIT : 61214

Rédacteur :

Alexandre Touvat, deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….