Vers l’industrie 4.0 - retour sur le troisième workshop TA&M / ENSAM

, Read this page in English , Partager

Du 16 au 18 octobre 2019 s’est tenu le troisième workshop bilatéral entre Texas A&M et l’Ecole Normale Supérieure des Arts et Metiers (ENSAM), sur le campus de College Station au Texas. Il fait écho aux deux premières éditions qui s’étaient tenues en juin 2018 au Texas, puis en février 2019 en France à Aix-Marseille.

Le consortium AM2

Les premières collaborations entre le Texas A&M Engineering Experiment Station (TEES) et les Arts et Métiers ParisTech (ENSAM) ont été initiées il y a 25 ans autour des matériaux à mémoire de forme.
A l’époque, Texas A&M souhaitait créer une entité commune avec l’ENSAM afin d’établir une présence en Europe. La signature d’un memorandum of understanding en novembre 2017, puis la réception d’une délégation de Texas A&M en France en novembre 2018 ont construit une relation forte entre les deux établissements, et ont abouti à la formation d’un consortium industrio-académique baptisé AM2 (en double référence à Arts et Métiers et (Texas)A&M). Dans le cadre du CPER 2020-2025 et afin de pérenniser l’initiative, le directeur du campus Arts & Métiers d’Aix-en-Provence présentera un projet pour la création d’un Centre de Recherche Commun spécialement dédié à la fabrication de pointe et à l’industrie du futur.

Contexte de ce troisième atelier de travail

Alors que le premier workshop abordait les besoins R&D de l’industrie, et le deuxième la science des données, cette troisième édition s’est concentré sur l’industrie 4.0 – AI et Data Science for Smart Manufacturing – dans l’optique de tisser des liens avec l’environnement industriel et entreprenarial local.
Le Service pour la Science et la Technologie a ainsi co-organisé avec le TEES un atelier de travail sur l’industrie 4.0 afin de cibler les pistes de collaboration à approfondir.
Lors de cette session, la trentaine de participants (parmi lesquels STIL, ExOne, Siemens, Essilor, …) a réfléchi à plusieurs points, en vue de rendre cette structure pérenne et la plus efficiente possible, dont : avantages spécifiques ; points différenciant de ce consortium par rapports à d’autres initiatives ; comment travailler avec plusieurs acteurs industriels ; quel modèle économique choisir ; quels jalons et quelle feuille de route ? Plusieurs options ont été évoquées et sont en discussion.

Perspectives

En début d’année prochaine (le 12 et 13 février 2020), le Service Scientifique et le TEES souhaitent prolonger et amplifier cette initiative par la mise en place d’un French American Innovation Day (FAID) en partenariat avec le College of Engineering de Texas A&M. Cet événement sera également axé sur la thématique du « Smart Manufacturing for the Factory of the Future ».
Il prendra la forme d’une conférence rassemblant ingénieurs, chercheurs, startups et entreprises. Le FAID 2020 intégrera sessions plénières, panels de discussions et temps de réseautage avec les participants. Un site internet dédié sera mis en ligne via le site du Service Scientifique.


Renaud Seigneuric, Attaché adjoint pour la Science et la Technologie, attache-phys@ambascience-usa.org
Olivier Tardieu, Attaché adjoint pour la science et la Technologie, deputy-phys@ambascience-usa.org