Vers un gel du budget Exploration le temps qu’Obama établisse son programme de vols habités

, Partager

Un comité influent de la Chambre des Représentants - responsable du budget NASA - a voté la semaine dernière une coupe de $670 Millions dans le budget Exploration envisagé par l’administration pour l’année 2010, ce qui fait débat sur la colline du Congrès ces derniers jours. Dans son projet de budget NASA 2010, le comité prévoit de reconduire les mêmes niveaux de dépenses que l’an dernier en ce qui concerne le programme d’exploration en attendant les conclusions de la commission chargée d’évaluer - et de restructurer si besoin - la stratégie actuelle en matière de vols habités américains.

Cette décision budgétaire, qui devra tout de même être approuvée par la Chambre et par le Sénat avant de prendre effet, est symptomatique de l’incertitude qui flotte autour du programme de vols habités de la NASA. En effet, la gestion de la transition entre les navettes spatiales et les véhicules du programme Constellation a été remise en question par le Président lui-même lorsqu’il a fait appel début mai à Norman Augustine - qui fait figure d’homme providentiel en ce moment - pour mener la commission de réflexion sur le sujet. Ce panel indépendant devrait rendre ses conclusions en août et pourrait proposer des alternatives pour combler autant que possible le déficit actuel en capacités de vols spatiaux (entre la retraite des navettes spatiales fin 2010 et la mise en opération des systèmes du programme Constellation vers 2015). Un élan politique venu de la Maison Blanche devrait suivre, exprimant ainsi la vision de Barack Obama sur le futur de l’exploration spatiale américaine.

Alan Mollohan, le président du comité d’où provient la proposition budgétaire évoquée a déclaré qu’il se tenait prêt à amender ce texte dès que Norman Augustine et ses acolytes auraient livré leurs conseils au Président en espérant que la Maison Blanche lui fasse parvenir à temps une évaluation réaliste des coûts de l’option politique choisie. Cependant, la décision de geler temporairement le budget d’exploration a provoqué de vives réactions, notamment du côté républicain avec Frank Wolf (Rép/Virginie) ou encore Kay Bailey Hutchison (Rép/Texas) pour qui cette décision s’avère destructrice pour les programmes actuels.

Le panel indépendant a commencé ses travaux depuis près d’un mois, effectuant des visites, des téléconférences et a déjà tenu un rendez-vous public jeudi 17 juin à Washington durant lequel une série de personnalités de la NASA, de l’industrie, du Congrès et des agences étrangères a été auditionnée. Le rôle des partenaires internationaux dans le futur des vols habités américains sera un point clé et une priorité de l’enquête selon Michael Hawes (NASA) et Damon Wells (Maison Blanche).

Néanmoins, certains ont déjà critiqué les contraintes temporelles et budgétaires imposées au panel. Celui-ci aurait eu des instructions visant à ne pas envisager d’options trop coûteuses et quelques voix se sont élevées pour dénoncer le manque de liberté et de flexibilité accordées à la commission.

Enfin, l’audition de confirmation de Charles Bolden et Lori Garver nommés respectivement prochain administrateur et vice-administratrice de la NASA doit encore être fixée mais les rumeurs actuelles sont assez positives concernant les deux personnalités.

Source :


- Space News, 08/06/2009
- The Hill, 10/06/2009 - http://thehill.com/leading-the-news/hutchison-proposed-cuts-to-nasa-destructive-2009-06-10.html

Pour en savoir plus, contacts :

Documents budgétaires du Comité des Appropriations de la Chambre pour l’année fiscale 2010 : http://appropriations.house.gov/pdf/CJS_FY10_FC_Summary_06-08-09.pdf
Code brève
ADIT : 59593

Rédacteur :

François Didelot cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….