Vers un meilleur contrôle et une diminution du coût de production des quantum dots

, Partager

Les Quantum Dots sont des cristaux semiconducteurs (comme CdSe) de dimensions nanométriques qui présentent des propriétés de fluorescence ajustables par le contrôle de leur diamètre. Sous excitation lumineuse dans l’ultraviolet, ces nanocristaux ré-émettent des photons dans le spectre visible, avec une longueur d’onde qui va du rouge au bleu quand leur taille diminue. Ces propriétés remarquables en font de très bons candidats comme marqueurs photoluminescents susceptibles de remplacer avantageusement les colorants organiques. Leur inconvénient majeur vient de leur coût (plus de 2000 dollars le gramme) qui résulte en particulier du prix très élevé du solvant utilisé pour leur synthèse, le trioctylphosphine oxyde. Une équipe de Rice University à Houston travaille à mettre au point de nouvelles méthodes de fabrication pour un meilleur contrôle de la production de ces nanocristaux et pour un abaissement de son coût. La modélisation du processus de synthèse leur a permis de mieux comprendre l’influence des paramètres qui déterminent le processus de croissance et la taille des particules comme la viscosité du solvant, l’énergie libre de surface et la solubilité des cristaux de CdSe. Ces travaux leur ont permis notamment de montrer que de nouveaux solvants beaucoup moins coûteux pouvaient être utilisés comme milieu réactionnel.

Source :

http://www.media.rice.edu/media/NewsBot.asp?MODE=VIEW&ID=7657&SnID=1820100939

Rédacteur :

Roland Herino, attache.science@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….