Vue d’ensemble du système d’enseignement supérieur américain

, Partager

En 2005 l’enseignement supérieur américain recensait environ 4230 établissements (+17% en 12 ans), 17,3 millions d’étudiants (+21%), 2,7 millions de diplômes distribués (+27%), et plus d’un million d’enseignants (+28.2%) dont la proportion travaillant à temps partiel ne cesse d’augmenter.
Statuts public et privé confondus, les Community Colleges et Junior Schools (offrant des formations en 2 ans) représentaient 41% de l’ensemble des établissements et drainaient 39% des étudiants. Ces pourcentages sont respectivement 56% et 42% pour les Colleges (4 ans de formation) et 4% et 20% pour les universités de recherches (cf. Tableau ci-dessous).

Très décentralisé (sans gestion centrale au niveau du ministère de l’éducation fédéral), l’enseignement supérieur américain se caractérise par l’autonomie et la souplesse des établissements qui le composent.
Trois thèmes sont en ce moment source de débats :

1- Les Etats, dont la responsabilité éducative est propre à chacun, soutiennent de moins en moins l’enseignement supérieur. La répartition de leurs fonds se fait au détriment de ce secteur et au profit de l’enseignement élémentaire et secondaire, de la santé et du financement des prisons. De plus, ils ont tendance à privilégier les établissements privés, l’investissement à consentir étant moindre par rapport au secteur public.

2- A contrario, malgré le caractère libéral du système, le gouvernement fédéral ne cesse d’augmenter les fonds attribués à la recherche universitaire et aux aides-étudiantes. Pour 2007, on estime à 83 milliards de dollars les sommes fédérales prévues pour les aides-étudiantes -bourses et prêts- (+207% depuis 1990), 28 milliards pour la recherche universitaire (+133%), et à 10 milliards le coût des avantages fiscaux dont bénéficient les familles des étudiants (+900%). Au total, le gouvernement fédéral devrait dépenser en tous cas 121 milliards de dollars dans l’éducation supérieure en 2007. Selon l’ACE, fonds fédéraux et étatiques confondus, environ 350 milliards sont dépensés annuellement pour l’éducation supérieure. Bien qu’à l’encontre de l’état d’esprit dominant (moins d’état fédéral), il en découle un contrôle et une dépendance fédérales grandissantes.

3- Enfin, les droits d’inscriptions des établissements augmentent dans des proportions impressionnantes, l’enseignement supérieur est de moins en moins accessible. Au début des années 80, les taux de croissances de ces droits (différents en fonction des catégories d’établissements) étaient approximativement similaires à ceux des ventes de voiture et autres indices de référence du coût de la vie. Vingt-cinq ans plus tard, ils ne sont plus comparables : entre 1981 et 2005, les frais d’inscriptions des Colleges publics et privés ont respectivement augmentés de 180% et 140% (avec un ralentissement de cette croissance ces dernières années dans les Colleges publics).

Inquiet du manque de ressources humaines qualifiées dans certains secteurs (ingénierie, informatique, recherche scientifique…), le gouvernement fédéral multiplie les mesures pour aider les étudiants ayant de faibles revenus, lesquels, par manque de moyens et d’informations semblent déserter les campus et privilégier les Community Colleges.

Occasion de rencontres et d’échanges, la réunion annuelle de l’American Council on Education (ACE, dont environ 2000 établissements représentant 80% des étudiants sont membres), a rassemblé de nombreux participants. Il y a un nombre croissant d’associations dans le paysage de l’enseignement supérieur, chacune cherchant à influencer les politiques sur un thème donné.


Source :

Réunion annuelle de l’American Council on Education (ACE)
http://www.aceannualmeeting.org/

Pour en savoir plus, contacts :

Tuition Increases Continue to Slow at Public Colleges According to the College Board’s 2006 Reports on College Pricing and Financial Aid
http://www.collegeboard.com/press/releases/150634.html
Code brève
ADIT : 41374

Rédacteur :

Marie Parsy : universites.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….