Wanted : EPA recherche criminels contre l’environnement

, Partager

Un nouvel outil internet est maintenant disponible sur le site de l’EPA pour traquer les fugitifs accusés d’avoir enfreint les lois environnementales aux Etats-Unis. Toute personne ayant connaissance de criminels environnementaux peut dès à présent remplir une feuille "report a Fugitive" téléchargeable sur le site internet. Une fois le document rempli, celui-ci est envoyé électroniquement au bureau "national criminal investigation office" de l’EPA situé à Washington DC. Selon Granta Y. Nakayama, adjoint au directeur du bureau "Enforcement and Compliance Assurance" de l’EPA, inclure cette information sur le site de l’EPA permettra de sensibiliser une part plus importante de la population, augmentant ainsi les possibilités d’appréhender les délinquants de l’environnement.

Le site internet fournit pour chaque accusé une photographie et un court résumé de ses infractions environnementales connues et de ses derniers déplacements. On y apprend ainsi que les principales infractions environnementales sont le trafic de substances s’attaquant directement à la couche d’ozone, le dépôt de déchets toxiques à des emplacements non autorisés, l’émission et le déversement de polluants dans l’atmosphère et les milieux aquatiques et le blanchiment d’argent.

Actuellement, 23 fugitifs recherchés sont listés sur le site de l’EPA qui comprend également une liste des fugitifs capturés. Sachant que la plupart des criminels environnementaux répertoriés ont fui les Etats-Unis, ce site a aussi pour vocation de communiquer l’information à l’échelle internationale. Par exemple, un homme condamné à la prison pour crime contre la loi sur l’eau (Clean Water Act) et s’étant échappé quatre ans auparavant a été appréhendé à Mexico où les autorités avaient été averties de sa présence. L’EPA travaille ainsi en collaboration avec Interpol et de nombreuses agences publiques afin de se tenir au courant des déplacements des fugitifs.

Si le FBI, les services secrets américains, et le "bureau of Alcohol, Tobacco and Firearms" ont toujours publié des listes des criminels et hors la loi, l’EPA est néanmoins la première agence publique à mettre en place un site internet recensant les fugitifs ayant commis des crimes contre l’environnement.

Source :


- http://yosemite.epa.gov/opa/admpress.nsf/0/C159E578522342838525751B0054B25E
- http://www.epa.gov/fugitives/

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.epa.gov/compliance/criminal/index.html
Code brève
ADIT : 56998

Rédacteur :

Agathe Dumas (deputy-envt.mst@ambafrance-us.org), Marc Magaud (attache-envt.mst@ambafrance-us.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….