Woods Hole sort de sa tour d’ivoire

, Partager

L’organisme de recherche fondamentale Wood’s Hole Oceanographic Institution, spécialisé dans la compréhension des océans à travers le monde, incite de plus en plus ses équipes à valoriser leurs recherches. Célèbre pour la découverte de nouvelles formes de vies à de grandes profondeurs mais aussi pour les premières photos de l’épave du Titanic en 1985 avec l’aide de l’IFREMER, l’institution a longtemps privilégié une approche peu commerciale de ses recherches. Cependant, l’érosion de ses budgets, 130 millions de dollars en 2005 dont 100 millions proviennent de fonds fédéraux, pousse l’institution à diversifier ses sources de financement.
Pour cela, Wood’s Hole s’appuie sur ses propres ressources et entend bien jouer un rôle dans le développement de technologies et de sociétés dans le domaine maritime. Ainsi, sept brevets ont été déposés en 2006 à comparer aux quatorze déposés sur les soixante-quinze dernières années. Plusieurs sociétés sont en cours de développement, comme Hydroid LLC, qui conçoit des sous-marins autoguidés, ou en gestation comme pour le projet de Larry Rome, chercheur au laboratoire de biologie marine de Wood’s Hole, qui a conçu un système de sac à dos à suspension. L’industrie est aussi visée par l’institution au moyen de programmes de collaborations avec des entreprises telles que Monitor Instruments Co, ce qui lui a permis de remporter récemment une subvention de 1 million de dollars du consortium National Ocean Partnership Program.
Enfin, Wood’s Hole se tourne implicitement vers la recherche appliquée, une petite révolution pour l’institution comme le note James Rakowski, directeur des ressources humaines "nous abaissons le pont-levis de notre tour d’ivoire". Elle vise à capter une part des 800 millions de dollars distribués dans ce domaine par l’Office of Naval Research à comparer aux 500 millions dollars pour la recherche fondamentale.

Source :


- http://www.boston.com/business/articles/2007/01/01/woods_hole_sees_profit_in_the_seas/
- http://www.whoi.edu/services/technologytransfer/

Pour en savoir plus, contacts :


- http://www.monitorinstruments.com/WHOI&Monitor042705.pdf
- http://www.hydroidinc.com/
Code brève
ADIT : 40726

Rédacteur :

Nicolas GIBAUD - oseo.anvar@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….